Kazakhstan : Un homme revient chez lui après avoir été… déclaré mort et enterré !

Kazakhstan : Un homme revient chez lui après avoir été… déclaré mort et enterré !
Au Kazakhstan, un homme n'avait plus donné signe de vie depuis plusieurs mois. Alors qu'un test ADN avait identifié une dépouille comme étant la sienne, sa famille avait procédé à son enterrement. Toutefois, l'homme est réapparu chez lui quatre mois plus tard.

C’est une incroyable histoire qui a eu lieu dans un petit village du Kazakhstan. Un homme est revenu chez lui après quatre mois d’absence. Entre temps, il avait été déclaré mort et enterré.

Identifié avec 99,2% de certitude par l’ADN

Le scénario complètement fou de ce fait divers pas comme les autres est raconté par nos confrères de Le Point. Au mois de juin dernier, Aigali Supygaliev disparaît du jour au lendemain. Au bout d’un mois, ses proches préviennent la police. Quelques semaines plus tard, les forces de l’ordre découvrent un corps calciné à proximité du village. Les tests ADN sont presque formels. Avec 99,2% de certitude, il s’agit du disparu.

Sa famille procède donc aux rites funéraires et l’enterre début septembre. Oui mais voilà. Il y a quelques jours, l’homme a refait surface. Il était en fait dans un autre village voisin, en train de travailler. Pour le médecin-légiste, aucun test n’est infaillible.

J’avais 99,2 % de certitude, mais il ne faut jamais oublier le 0,8 % restant…

Sa famille compte désormais porter l’affaire en justice pour obtenir des dédommagements. La police va aussi devoir identifier la vraie victime dont le corps avait été retrouvé…

Plus sur le sujet