Japon : Pourquoi les retraités se font emprisonner par choix

Japon : Pourquoi les retraités se font emprisonner par choix
De plus en plus de seniors au Japon se font incarcérer pour une raison bien précise... Explications

C’est un incroyable phénomène qui prend une ampleur croissante depuis une dizaine d’années. Au Japon, les habitants de plus de 65 ans sont de plus en plus nombreux à vouloir finir derrière les barreaux.

Le Japon face à une accélération du phénomène

En général, on préfère éviter de passer du temps en prison. Il s’agit d’une privation de liberté. Ainsi, on ne peut pas être avec nos proches, ni faire ce que l’on veut. Mais au Japon, les habitants de plus de 65 ans sont nombreux à vouloir y aller.

En 2000, les plus de 65 ans représentaient 5,8% de la population carcérale au Japon. En 2017, ce chiffre a grimpé à 21,1%. Mais pourquoi ? C’est un senior japonais qui explique la raison de choix très particulier au journal Le Monde. Il parle en l’occurrence d’un ami :

En prison, il a chaud, il est nourri et s’il est malade, on s’occupe de lui. Comme il est récidiviste, il en a pris pour deux ans… Un jour il faudra peut-être que je fasse comme lui.

Au Japon, la population souffre d’un vieillissement généralisé. Les seniors se retrouvent souvent isolés. Or en prison, on prend soin d’eux. En revanche, pour les établissements carcéraux, l’équation est plus compliquée, notamment pour des questions de mobilité ou encore d’incontinence. Certains ont besoin d’aide pour se lever tous les jours… Pas vraiment l’idéal pour les gardiens de prison.

 

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !