Japon : Un chat soupçonné de tentative de meurtre

Japon : Un chat soupçonné de tentative de meurtre
Le chat, le mal incarné ? L'histoire de cette vieille Japonaise vous fera regarder votre chère boule de poils d'un tout autre œil !

Le chat, cet animal inoffensif qui ne demande qu’à dormir et à manger, pourrait-il être un tueur diabolique ? Mayuko Matsumoto, vieille dame âgée de 82 ans vivant au Japon, vous dirait probablement de vous méfier des apparences… si elle pouvait encore parler. Alors qu’elle était alitée, cette Japonaise a été retrouvée par sa fille, le visage en sang car couvert de graves blessures et coupures, le vendredi 10 novembre.

Quand nous l’avons trouvée, le sang recouvrait tout le menton. Son visage était trempé de sang. Je ne savais pas ce qui s’était passé.

Explique-t-elle à la radio locale RKK.

La police retrouve du sang sur un des chats errants

Immédiatement, une enquête pour tentative de meurtre est ouverte. Seulement, incapable de parler, la victime ne peut donner aucun indice sur son agresseur. Soignée d’urgence, les médecins remarquent néanmoins que ses blessures ressemblent fortement à des griffures. Les enquêteurs sont tenus informés.

Au fil de leurs recherches, eux-mêmes ne trouvent aucune trace de présence humaine au moment des faits. Mais l’attention des experts se porte finalement sur les chats errants qui ont élu domicile autour de la maison de Mayuko Matsumoto. Ils trouvent sur l’un d’entre eux des traces évoquant du sang humain comme le précise le journal Nishinippon Shimbun. Ce chat pourrait-il être l’agresseur de la vieille dame ?

En raison du caractère pour le moins insolite de l’affaire, le porte-parole de la police s’est pour l’heure refusé à tout commentaire.

Plus sur le sujet

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net