Etats-Unis : une famille expulsée de l’avion à cause de son « odeur corporelle »

Etats-Unis : une famille expulsée de l’avion à cause de son « odeur corporelle »
Une famille a été forcée de descendre d'un avion d'American Airlines suite à des plaintes d'autres passagers. Mais quel en est la véritable raison ?

Mauvaise surprise pour la famille Adler mercredi soir à l’aéroport de Miami. Alors qu’elle se trouve à bord d’un avion de la compagnie American Airlines, elle a dû descendre de l’appareil. S’ils pensaient qu’il s’agissait d’une urgence, comme la compagnie a pu le prétexter, les membres de la famille ont découvert alors que passagers et membres de l’équipage se sont plaints d’eux et de leur « odeur corporelle ».

American Airlines face au spectre de l’antisémitisme

Yosi Adler, sa femme et leur fille de 19 mois, se retrouvent alors dans le hall de l’aéroport, sans affaire, ni poussette. « Humilié et frustré » le couple explique au Washington Post ne pas croire à la version de la compagnie American Airlines.

Nous n’avons aucune mauvaise odeur corporelle. Nous n’avons rien fait de mal !

Comme il a pu le déclarer au Washington Post, le père, qui est juif, pense qu’il s’agirait plutôt d’antisémitisme.

De toute évidence, il y avait une autre raison. Je pense que c’était une raison antisémite. Et même si ça n’était pas le cas, ils l’ont été par la suite.

American Airlines botte en touche face à ces accusations.

Monsieur Adler et son épouse ont été retirés du vol lorsque plusieurs passagers se sont plaints de leur odeur corporelle. Nous leur avons réservé une chambre d’hôtel pour la nuit et ils ont reçu des chèques-repas. Ils ont été placés sur un autre vol jeudi.

Jeudi, alors qu’ils étaient de nouveau dans l’aéroport de Miami, la famille n’a pas hésité à demander à des passants s’ils sentaient mauvais.

On a arrêté plusieurs personnes dans l’aéroport et, même si c’est embarrassant, on leur a demandé: « Est-ce que vous trouvez qu’on sent mauvais ? Parce qu’on s’est fait virer d’un vol pour mauvaise odeur ».

Les réponses ont été négatives et ils ont finalement pu retourner chez eux.

L’affaire devrait désormais être portée en justice.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !