Cette vache s’enfuit pour éviter l’abattoir et devient une star aux Pays-Bas

Cette vache s’enfuit pour éviter l’abattoir et devient une star aux Pays-Bas
C’est une scène digne d’un film d’animation. Une vache part en cavale pour échapper à l’abattoir aux Pays-Bas. Découvrez tous les détails ici…

Hermien, c’est le nom de cette vache qui s’est enfuie pour sauver sa peau il y a maintenant plusieurs semaines. Depuis, plusieurs personnes suivent sa trace…

Une course poursuite

C’est un vétérinaire qui est censé la retrouver. Mais malgré ses efforts, il n’y est pas encore parvenu. Ainsi, il s’explique à l’AFP sur ce qui s’est passé :

Elle a dû avoir un moment de stress et de panique en voyant le camion. Depuis, nous ne parvenons pas à l’attraper.

À l’origine, elles étaient deux. Hermien s’était enfuie avec une autre vache qui elle a vite été retrouvée. Pour survivre, elle se nourrit chaque soir dans des étables du Pays-Bas et son histoire a fait la Une de presse,  la propulsant au rang de star du moment.

Un engouement inespéré

On a pu ainsi voir apparaître des hashtags tels que #MeKoe (Moi Vache), #JeSuisHermien ou #GoHermien. Un engouement de la part des Hollandais qui exigent que la jeune vache âgée de 3 ans et demie survive.

Un parti politique a même lancé une campagne de financement participatif pour récolter des fonds et ainsi offrir une retraite agréable dans un refuge bovin à Hermien. À ce jour, plus de 50 000€ ont déjà été récoltés et plus incroyable encore, la famille royale hollandaise a également apporté son soutien.

En effet, Pieter Van Vollenhove qui est le beau-fils de la reine Beatrix a tweeté :

Nous devons sauver la vache Hermien. Achetons-la ensemble pour lui offrir la liberté.

Étant donné que l’argent pour lui offrir la retraite tant méritée est maintenant suffisant, il ne reste plus qu’à l’attraper. Une tâche bien plus difficile puisque cette-dernière est très craintive. Le vétérinaire en charge de l’affaire s’exprime à ce sujet :

Je ne peux pas l’approcher et lui tirer dessus pour l’endormir. Elle est très stressée et craintive, elle pourrait prendre peur et traverser l’autoroute. Il faut la laisser tranquille, attendre les beaux jours et la sortie des troupeaux dans les prés. Elle devrait alors se rapprocher des siens d’elle–même.

Une histoire touchante qui fait chaud au cœur quand on voit autant de solidarité autour de ce jeune bovin.

Plus sur le sujet