Son bébé se met à pleurer, un journaliste interrompt son direct

Son bébé se met à pleurer, un journaliste interrompt son direct
Sauve-qui-peut ! Le journaliste Henry de Laguérie était en duplex de Barcelone avec la chaîne Radio Canada quand sa petite fille a débarqué, en larmes, à ses côtés. De quoi semer la panique dans un direct !

Devant son écran, à Barcelone, ce mercredi 20 septembre au soir, le journaliste Henry de Laguérie intervient sur la chaîne Radio Canada pour aborder le sujet des arrestations qui ont eu lieu en Catalogne à la suite des manifestations contre le référendum. Un sujet sérieux qui nécessite le plus grand calme… Mais c’était sans compter sur la fillette du journaliste qui s’est visiblement réveillée en pleine nuit, du pied gauche !

« Attendez, je reviens ! »

Henry de Laguérie a bien tenté de résister aux premiers pleurs. Mais l’enfant de trois ans ne se calmant pas, il a dû la faire sortir de la pièce, lâchant un « Attendez, je reviens » au présentateur canadien.

 Comme elle s’est réveillée, puisqu’elle est arrivée au salon, ce n’était pas possible pour moi de continuer. Il se trouve que je travaille de chez moi, comme la plupart des correspondants. Généralement, je travaille dans mon bureau fermé à clé, mais pour faire une interview sur Skype, c’était plus pratique au salon. J’ai oublié que ma fille pouvait se mettre à hurler en pleine nuit.

A expliqué le principal intéressé à L’Express.

Plutôt amusé par la situation, le journaliste a par la suite tweeté :

La petite est en plus une récidiviste ! Car comme le révèle L’Express, il y a six mois, elle avait déjà déboulé dans le bureau de son papa pour lui signaler que son dessin animé était terminé alors qu’il était en direct sur la RTBF.

Plus sur le sujet

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net