Atteinte d’une paralysie faciale, elle guérit grâce… aux selfies

Atteinte d’une paralysie faciale, elle guérit grâce… aux selfies
Le selfie, une pratique narcissique ? Pas toujours, si l'on en croit l'histoire d'Anna Robinson, une britannique de 27 ans qui a utilisé cette mode pour guérir... d'une paralysie faciale.

Un matin, Anna Robinson, une jeune britannique de 27 ans, se réveille et réalise qu’une partie de son visage est paralysé. Après consultation, le diagnostic tombe : il s’agit de la paralysie de Bell, une paralysie faciale due à un virus et qui touche partiellement ou totalement un côté du visage.

Anna Robinson n’a jamais perdu espoir. Ainsi, elle s’est entraînée tous les jours à sourire pour retrouver la mobilité de son visage et ce, pendant 10 semaines. Pour pouvoir constater les progrès, elle a effectué des selfies et cette méthode a porté ses fruits. Les médecins n’étaient pas rassurants et le cas d’Anna relève d’un pur miracle. Elle a expliqué dans une interview pour Caters Clip :

Tout mon visage me faisait mal, de la mâchoire à l’oreille, au point de me réveiller la nuit. Normalement je suis une fille très souriante, positive et heureuse, mais là, je ne pouvais plus sourire, et c’était très difficile à vivre.

Un selfie chaque jour pendant 10 semaines a suffi à changer sa vie comme elle en témoigne :

Sans ça, il est difficile de voir les changements subtils qui sont pourtant très encourageants. Quand j’ai commencé à voir que ça fonctionnait, il n’y a pas de mot pour exprimer ce que j’ai ressenti, c’était incroyable.

Si elle a retrouvé le sourire, elle n’a pas encore l’entière mobilité de son visage mais avouons le, le résultat est surprenant.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net