Elle tue sa fille en lui enfonçant un crucifix dans la gorge

Elle tue sa fille en lui enfonçant un crucifix dans la gorge
Juanita Gomez pensait sa fille possédée par le diable. Convaincue d’avoir raison, elle a alors tué son enfant en lui enfonçant un crucifix dans la gorge.

Le verdict est tombé pour Juanita Gomez. Âgée de 51 ans, elle a été condamnée à perpétuité pour le meurtre de sa fille de 33 ans, Geneva Gomez. C’est dans l’Oklahoma que la peine a été attribuée à celle qui a sauvagement mis un terme à la vie de sa progéniture.

C’est en août 2016 que le corps sans vie de Geneva a été retrouvé chez sa mère. Son cadavre était alors à même le sol, les bras écartés et les pieds joints, comme le Christ crucifié. Elle avait également une croix déposée sur sa poitrine.

L’ancien petit ami de la défunte est celui qui a fait la macabre découverte. Il a déclaré que le visage de Geneva était méconnaissable.

Les raisons de la mort dévoilées

News9 a rapporté les découvertes du médecin légiste. Ce dernier a affirmé que Geneva est morte en raison d’un traumatisme provoqué par un objet contondant. Elle a reçu plusieurs coups à la tête et au visage. Sa mère s’en est sortie avec quelques égratignures et des hématomes sur les mains et les bras. La victime s’était débattue tandis que Juanita tentait alors de « déloger Satan du corps de sa fille ».

La criminelle a également avoué avoir enfoncé un crucifix dans sa gorge.

Un psychologue a jugé Juanita  Gomez apte à affronter un procès.

Plus sur le sujet