McDonald’s : Une femme trouve des morceaux de gant ensanglanté dans son wrap !

McDonald’s : Une femme trouve des morceaux de gant ensanglanté dans son wrap !
Le menu Big gant sur son lit de sang ne fait pas partie des spécialités de McDonald’s et pourtant une jeune femme a eu la mauvaise surprise de tester cette nouvelle formule en avant-première.

On ne se méfie jamais assez de ce que l’on nous sert chez McDonald’s. Bien souvent, une fois notre hamburger entre les mains, nous n’hésitons pas une seconde à le croquer à pleines dents. Cette histoire vous fera sans doute regarder le contenu de votre sandwich avant de le mettre à la bouche.

Vendredi 23 février, Audrey Walle a voulu manger au célèbre fast food dans La Sauve avec son époux. Malheureusement, elle s’est retrouvée avec un supplément qu’elle n’avait pas demandé. En effet, dans son p’tit wrap se trouvaient des morceaux de gants ensanglantés. C’est en croquant dedans qu’elle s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas. Elle a confié au quotidien régional Sud-Ouest.

Quand j’ai sorti le morceau de ma bouche, j’ai déroulé deux morceaux de bout de doigt en latex avec du sang à l’intérieur.

McDo : Elle porte plainte contre l’enseigne

Audrey Walle a directement contacté le restaurant par téléphone mais le dédommagement fût pour le moins surprenant.

Mon interlocuteur disait ne pas comprendre, que ce n’était pas possible car de ce côté-là de la cuisine, on n’utilisait pas de gants. Puis il m’a proposé de revenir pour nous offrir un wrap.

La jeune femme a donc partagé son histoire sur Facebook pour crier sa colère. Une fois la photo ayant fait le tour de la toile, la direction du fast food a contacté Audrey Walle pour s’excuser.

McDo : Elle trouve un morceau de gant ensanglanté dans son wrap !

On lui a alors proposé de faire le tour des cuisines.

Si ça avait été une petite erreur, un morceau de papier retrouvé dans mon sandwich, je n’aurais rien dit. Mais là, il y avait du sang. Qui me dit que la personne qui a saigné n’est pas atteinte du Sida, de l’hépatite ou d’une autre maladie. Un enfant aurait pu l’avaler. C’est inadmissible.

Devant l’inaction du restaurant, elle a décidé de porter plainte. Contacté par nos confrères de Sud-Ouest, le McDonald’s de La Sauve a déclaré :

Nous tenons à présenter nos excuses à notre cliente pour la gêne occasionnée. […] La direction met tout en œuvre pour qu’un tel incident ne se produise pas. C’est pourquoi nous avons à cœur de faire toute la lumière sur les faits.

Plus sur le sujet