L’Etat lui réclame 850 € après qu’elle ait perdu ses triplées

L’Etat lui réclame 850 € après qu’elle ait perdu ses triplées
C'est une horrible histoire, symptomatique des dérives de l'administration et de l'Assurance Maladie.

C’est un terrible drame qui a frappé il y a quelques semaines un couple de Chalon-sur-Saône. Après une grossesse difficile, ils perdent leurs triplées. Mais leur voyage dans l’horreur ne s’arrête pas là. En effet, 1 mois après ce terrible moment, ils ont reçu un drôle de courrier de l’Assurance Maladie explique France Inter.

Rembourser le trop-perçu

On ne peut qu’imaginer leur peine, essayant de faire le deuil de ces trois petites filles qu’ils avaient déjà nommées, perdues au bout de cinq mois de grossesse. Mais ces éléments n’importent guère à la Caisse primaire d’Assurance Maladie. Celle-ci leur demande de rembourser un trop-perçu de 845 euros et 25 centimes.

A quoi cela correspond-il ? C’est simple. Pour avoir le droit à une indemnité maternité, il faut une grossesse d’au moins 22 semaines. La sienne n’aura duré que 21 semaines et 6 jours. Elle reçoit donc une indemnité journalière maladie qui n’est pas du même montant. De quoi horrifier la mère de famille.

Selon eux, j’ai accouché un jour trop tôt. Je considère ça comme une injustice totale.

La CPAM a reconnu une maladresse dans cette affaire qui aura pour le moins été très mal gérée. On ne peut que leur souhaiter bonne chance désormais…

Plus sur le sujet