Indonésie : Violée par son frère, une adolescente de 15 ans est inculpée pour avortement

Indonésie : Violée par son frère, une adolescente de 15 ans est inculpée pour avortement
En Indonésie, l'avortement est interdit sauf situations exceptionnelles.

C’est une terrible histoire qui arrive d’Indonésie. Une adolescente de 15 ans a été condamnée à six mois de prison. Son tort ? Avoir avorté après son viol par son frère aîné. 

Le fœtus découvert

C’est un problème récurrent en Indonésie contre lequel se battent de nombreuses militantes. Trop souvent, la justice culpabilise les victimes de viol. C’est ce qu’a pu vivre cette adolescente de 15 ans. Violée par son frère aîné, elle avait choisi d’avorter. Mais, au mois de juin, le fœtus avait été découvert dans une plantation de palmiers près du village de Pulau. 

La fille avait été inculpée en application de la loi sur la protection des enfants pour avoir avorté

explique Arif Budiman, porte-parole du tribunal du district de Muara Bulian. C’est là que la jeune fille a été condamnée jeudi à la suite d’une audience à huis clos. Elle a écopé de six mois de prison. Son frère a lui été condamné à deux ans pour agression sexuelle sur mineur. Le procureur avait initialement requis respectivement un an et sept ans d’emprisonnement. La jeune femme avait été violée à huit reprises par son frère aîné depuis septembre dernier. Elle était enceinte de six mois au moment de l’avortement.

La législation d’Indonésie permet l’avortement uniquement dans les cas où la femme risque sa vie ou bien dans certains cas de viol. Celui-ci doit être réalisé par un professionnel.

Plus sur le sujet