États-Unis : Une femme sauve la vie de son mari deux jours avant son accouchement

États-Unis : Une femme sauve la vie de son mari deux jours avant son accouchement
Enceinte de neuf mois, une femme a dû sauver la vie de son mari la veille de son premier accouchement. Sans son intervention, il serait mort.

Enceinte de neuf mois, Ashley Goette a sauvé la vie de son mari la veille de son accouchement. En effet, alors que le couple attendait impatiemment la naissance de leur premier enfant, Andrew a fait un malaise cardiaque en pleine nuit.

J’ai remarqué que ce j’entendais n’était pas un ronflement. Il était à bout de souffle.

Originaire du Minnesota, aux États-Unis, la future maman a immédiatement appelé les secours. Toutefois, quelques minutes avant l’arrivée des ambulanciers, le cœur d’Andrew a cessé de battre. Ashley a alors pratiqué le tout premier massage cardiaque de sa vie.

Au téléphone, ils me disaient que je devais le mettre sur une surface dure mais je leur ai dit que j’étais enceinte. Je ne pouvais pas faire ça.

Son pronostic vital n’est plus engagé

Lorsque les secours sont arrivés, le pronostic vital d’Andrew était engagé. Son cerveau avait été privé d’oxygène et il risquait grandement de souffrir de dommages cérébraux. Fort heureusement, le lendemain matin, après avoir été placé brièvement dans un coma artificiel, Andrew a ouvert les yeux et a retrouvé toutes ses facultés mentales.

Selon le médecin de l’United Hospital de Saint Paul, Andrew souffre du syndrome de Wolff-Parkinson-White. Cette maladie peut provoquer des arythmies, ainsi qu’une accélération soudaine du rythme cardiaque. Sans sa femme, il serait certainement mort.

Ashley a donné naissance à son bébé le 18 octobre dernier. Il est né à la suite d’une césarienne d’urgence. Toutefois, il est en bonne santé rapporte le site Parole de Mamans. Elle a annoncé la bonne nouvelle sur sa page Facebook.

Publiée par Ashley Goette sur Samedi 20 octobre 2018

Plus sur le sujet