Etats-Unis : des parents laissent mourir délibérément leur bébé de deux jours

Etats-Unis : des parents laissent mourir délibérément leur bébé de deux jours
Cinglés , tarés , criminels les mots ne définissent pas la cruauté humaine surtout celle de parents qui tuent délibérément leur bébé. Mais attendez d'entendre l'excuse de ce couple : "Dieu ne commet pas d'erreurs".

Rachel Joy et Barry Piland, un couple de Lansing (Michigan), devront comparaître devant la justice américaine pour meurtre. Très croyants (même trop) ils ont refusé d’emmener leur bébé atteint de jaunisse à l’hôpital. Il faut savoir que la jaunisse n’est pas particulièrement grave pour un nourrisson lorsqu’elle est traitée. Liée à l’immaturité du bébé, cette maladie est fréquente dans les jours suivant la naissance. Elle s’explique par une grande production de bilirubine et de la difficulté du foie à s’en débarrasser rapidement.

Elle accouche de son bébé chez elle

Accoucher chez soi se fait de plus en plus, il faut évidemment être entouré de professionnels chose que le couple avait respecté. Le 6 février dernier, Rachel Joy Piland donnait vie à la petite Abigail. Son mari Joshua accompagnait une sage-femme et ses deux assistants. Ce jour-là, le nourrisson était en bonne santé mais 24h plus tard, tout a basculé. En effet, le gynécologue a détecté chez le nourrisson la jaunisse. Il demande aux parents d’emmener expressément la petite aux urgences mais la mère refuse expliquant ceci :

Dieu ne commet pas d’erreurs

Erreurs de quoi ?

Deux jours après, Abigail toussait du sang. La mère de Rachel comprenant l’urgence de la situation a supplié sa fille d’emmener la petite aux urgences. Le refus est catégorique. Le lendemain matin, la petite rendait l’âme.

Prévenue par un membre de la famille, la police débarque alors sur les lieux et découvre trois personnes autour du cadavre du bébé. Les personnes priaient autour de la petite. Rachel Joy et Barry Piland risquent désormais 15 ans de prison pour meurtre.

Plus sur le sujet