Aude : Une femme perd son mari dans l’attentat de Trèbes, puis ses parents dans les inondations

Aude : Une femme perd son mari dans l’attentat de Trèbes, puis ses parents dans les inondations
Une habitante d'un village de l'Aude a perdu son époux dans les attentats terroristes qui ont eu lieu en mars 2018 à Carcassone, puis ses parents dans les inondations qui viennent de toucher l'Aude.

En mars 2018, une habitante d’un village de l’Aude avait perdu son époux lors des attentats islamistes à Carcassonne. Or, ses parents viennent de mourir noyés dans les inondations ayant frappé le département dans la nuit de dimanche à lundi 15 octobre.

Elle perd son mari et ses deux parents en moins d’un an

Jean Mazières avait été la première victime de la folie de Radouane Lakdim. Le viticulteur de 61 ans, à la retraite depuis deux ans, a été abattu dans une voiture stationnée prêt d’une forêt de Carcassonne. Une terrible nouvelle pour son épouse. Or, après avoir perdu son mari, cette habitante vient de perdre ses deux parents, âgés de plus de 80 ans. Ces derniers sont morts noyés dans leur habitation à Trèbes, lors des terribles inondations qui ont frappé le département ces derniers jours.

C’est horrible. La veuve a perdu ses deux parents. Tous les jours des infirmières venaient s’occuper d’eux. Ils habitaient près du fleuve à Trèbes

détaille une voisine du couple selon le Huffington Post.

Ce terrible événement climatique a déjà fait une dizaine de victimes.

Pour rappel, Jean Mazières est l’une des victimes de l’attaque terroriste qui a eu lieu à Carcassonne en mars dernier. Pendant l’attaque, le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame s’était offert comme otage pour sauver une femme. Il avait été mortellement blessé à la gorge durant l’assaut du GIGN. Un attentat revendiqué par le groupe terroriste Etat Islamique (EI).

Plus sur le sujet