Attentat dans l’Aude : Une militante végane estime que le boucher du Super U a mérité sa mort

Attentat dans l’Aude : Une militante végane estime que le boucher du Super U a mérité sa mort
Une militante végane s'estime contente que le boucher du Super U de Trèbes, Christian Medves, soit mort. Il est l'une des quatre victimes de la prise d'otage ayant eu lieu ce vendredi 23 mars dans l'Aude.

Dorénavant, on ne peut plus dire tout et n’importe quoi sur les réseaux sociaux. Une militante végane vient de l’apprendre à ses dépens. En défenseur de la cause animale, cette internaute s’est ouvertement réjouie de la mort de Christian Medves, le boucher du Super U de Trèbes, où une prise d’otage a eu lieu le 23 mars dernier.

Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste ? Pas moi, j’ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice !

A-t-elle écrit en reprenant un article du Parisien consacré au boucher.

La militante végane a été placée en garde à vue

La Confédération française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs a immédiatement réagi sur les réseaux sociaux et a annoncé qu’une plainte avait été déposée.

Placée en garde à vue pour « apologie du terrorisme », la principale intéressée rejoint Stéphane Poussier, ancien candidat Insoumis aux législatives de 2017, aux rangs de ceux qui auraient mieux fait de se taire.

Ce dernier a en effet été condamné à un an de prison avec sursis et sept ans de privation des droits civiques. Lui s’était félicité sur les réseaux sociaux de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Maitre Franck Alberti, ami de la famille du défunt boucher, dénonce auprès du Parisien « des propos abjects et pénalement punissables ». Il ajoute :

Je peux comprendre que l’on aime et défende les animaux, mais pas au point de détester le genre humain. Écrire puis publier un tel message est ignoble.

L’association L214 se « désolidarise totalement des propos tenus par cette personne ».

Ils ne correspondent en aucun cas aux valeurs de paix et de respect que nous portons chaque jour à travers nos actions. L’attentat de Trèbes est un événement tragique que nous ne pouvons que condamner. Ces allégations, que nous venons de découvrir, n’engagent que la personne qui les a écrites et nous les déplorons

Ont précisé les militants de l’association sur les réseaux sociaux.

Plus sur le sujet