Les terribles révélations des parents d’Alexia sur Jonathann Daval

Les terribles révélations des parents d’Alexia sur Jonathann Daval
Les parents d'Alexia, jeune femme de 29 ans tuée par son mari Jonathann Daval en octobre 2017, sont dévastés. Ils ont enfin accepté de briser le silence et font de troublantes révélations sur leur gendre.

Dans une interview accordée à L’Est Républicain, ce jeudi 1er mars, les parents d’Alexia, retrouvée morte en octobre 2017, ont accepté pour la première fois de répondre aux questions d’un journaliste, suite aux aveux de Jonathann Daval, leur gendre.

Jonathann Daval appelait sa belle-mère « maman »

Et stupeur ! On apprend que le jeune homme continuait de manger tous les jours chez les parents de sa défunte épouse. Pire, il appelait sa belle-mère « maman ».

Les trois mois qui ont suivi la mort d’Alexia, il m’appelait maman… Il était tous les jours chez nous. On a fait Noël ensemble. Jonathann acceptait toutes les invitations. On l’a porté, les images parlent d’elles-mêmes… On se demande aujourd’hui s’il a été sincère avec nous, durant toutes ces années.

S’interroge donc aujourd’hui Isabelle, la maman d’Alexia Daval. Et Jean-Pierre, le père qui avait déclaré aux obsèques de sa fille qu’il souhaitait « à tout le monde d’avoir un gendre comme Jonathann » d’ajouter :

C’est vrai, j’ai dit ça. Et c’était sincère. Ma petite allocution, je l’ai écrite du fond du cœur. Avec le recul, les gens qui l’ont entendue doivent se sentir floués. Moi-même, quand je la relis, j’éprouve un gros pincement au cœur…

Ils étaient prêts à le défendre bec et ongles

Ils avaient une totale confiance en Jonathann.

Je disais à notre avocat, Me Florand : « Si c’est lui, il faudra nous le prouver ! ». Sans ses aveux, on aurait crié au scandale. (…) On croyait à son innocence à 500 %. À aucun moment, nous n’avons douté.

Ajoute Jean-Pierre Fouillot.

Quand je pense qu’il m’a demandé d’emmener Happy, le chat d’Alexia, sur la tombe de notre fille.

Déplore enfin Isabelle.

Si la famille de la victime est profondément marquée par le drame, la propre mère de Jonathann se dit également sous le choc.

Plus sur le sujet