Une actrice porno jugée en appel pour viol

Une actrice porno jugée en appel pour viol
Jasmine Arabia et son mari, condamnés en première instance pour une affaire de viols, d’agressions sexuelles et de corruption de mineures, avaient fait appel de la décision. Leur procès en appel vient de démarrer.

Les faits remontent à 2010, à Nice et avaient été dénoncés par la mère d’une des plaignantes. Jasmine Arabia et son mari hébergeaient alors les 2 jeunes filles prénommées Sandrine et Pascale, âgées de 14 ans. Ces dernières étaient en rupture familiale et s’étaient installées chez le couple.

Cannabis, Alcool et Sexe

Ichraq (Jasmine Arabia à l’écran) et Raphaël Corbino, travaillant dans le milieu du X,  auraient montré aux deux jeunes filles des photos ainsi que des vidéos porno. Elles auraient aussi consommé de l’alcool et du cannabis avec le couple.

Abus sexuels contestés par les accusés

Les faits les plus graves seraient des pénétrations sexuelles, perpétrées par Raphaël Corbino (46 ans), qui a été condamné à 15 ans de prison ferme lors du premier procès. Jasmine (27 ans) quant à elle, a écopé d’une peine de 6 ans. Les deux condamnés qui ont toujours nié les faits d’agressions sexuelles, avaient été jugés en novembre 2016 par les assises des Alpes-Maritimes.

Ce lundi 5 février 2018 a commencé le procès en appel du couple, il durera une semaine. Les débats devront trancher sur le sort des époux Corbino.

Les accusés seront défendus par Maître Eric Dupond-Moretti et Maître Eric Scalabrin. Les plaignantes quant à elles seront assistées par Maître Sandrine Reboul et Maître Yann Crespin.

Décidément, il semble que les actrices porno soient victimes d’une malédiction pour la nouvelle année. En effet, l’industrie compte sa cinquième actrice décédée en l’espace de trois mois.

Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Potins.net