Violences conjugales : Chaque like reçu sur Facebook lui valait un coup

Violences conjugales : Chaque like reçu sur Facebook lui valait un coup
Jaloux de l'attention que recevait sa femme sur Facebook, un homme a décidé de la séquestrer et de lui infliger des coups à chaque like reçu sur ses photos.

Le Daily Mail relate ce mercredi 29 novembre qu’au début du mois, au Paraguay, une jeune femme de 21 ans a vécu l’enfer. Pedro Heriberto Galeano, son époux de 32 ans, lui a fait payer son succès auprès des hommes.

Secourue grâce à son beau-père

À chaque like laissé sur l’une de ses photos, la jeune femme devenait en effet la cible de coups de pied et de poing de son mari jaloux. Pire, ce dernier a fini par prendre le contrôle du compte Facebook de son épouse et postait régulièrement des photos d’elle, attendant les réactions de ses amis pour la cogner. Il lui reprochait alors d’avoir des liaisons avec eux. Adolfina Camelli Ortigoza a dû subir une reconstruction faciale suite à la violence des coups reçus.

Le mari violent a pu être arrêté après des semaines de torture suite au signalement de son propre père. Dénoncé à la police, il risque jusqu’à 30 ans de prison pour tentative d’homicide, privation de liberté et coercition.

Plus sur le sujet