Vous souvenez-vous de Lassana Bathily ?

Vous souvenez-vous de Lassana Bathily ?
Voir le diaporama
3 Photos
Lassana Bathily décoré de la médaille du courage
Vous souvenez-vous de Lassana Bathily ?
Lassana Bathily décoré de la médaille du courage

Lassana
Vous souvenez-vous de Lassana Bathily ?
Lassana

Lassana Bathily
Vous souvenez-vous de Lassana Bathily ?
Lassana Bathily

C’est cet employé du magasin Casher où s’était retranché Amédy Coulibaly, en janvier 2015. Il avait fait preuve d’un courage et d’un sang froid inéluctable quand conscient du danger qui se profilait, il avait caché les otages dans une chambre froide. Ensuite, il s’était enfui par le monte-charge et avait donné de précieuses informations à la police.

Un peu héros malgré lui, que devient-il aujourd’hui presque six mois jour pour jour après les terribles attentats? Lassana Bathily essaie de reprendre une vie normale. Admiré de tous pour avoir sauvé la vie de plusieurs otages, le jeune homme s’est confié ce jeudi à RTL.

Rien n’a changé. Je prends le métro, le bus. Je vis dans la même petite chambre de 14m². J’ai les mêmes amis. Tout pareil. Le même Lassana. Je ne suis pas un héros. J’ai juste fait un geste, j’ai pensé à moi d’abord, puis aux autres.

Celui qui a été naturalisé français onze jours après les dramatiques faits et de surcroît reçut la médaille du courage par le Centre Simon Wiesenthal de Los Angeles a cependant eu un changement dans sa vie professionnelle. Terminé les rayons de l’Hyper Casher, maintenant il bosse pour un stade géré par la ville de Paris. Et depuis deux mois, il suit une formation et un stage.

Cela me plaît beaucoup. C’est la meilleure chose pour moi de faire autre chose, pas rester à la maison, faire d’autres choses.

Ce jeune homme de nature discrète et très humble se sent gêné avec cette étiquette de héros qui lui colle à la peau, il explique:

Tu prends le métro, le bus comme tout le monde, tout le monde crie ton nom. Dans la rue, tu sors tout le monde dit: Ah c’est lui, c’est lui. C’était un peu dur.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net