#Paris : Un homme s’écroule devant les caméras en parlant du décès de son frère Ludovic

Charden Boumbas a perdu son frère dans les multiples attentats qui ont eu lieu à Paris le 13 novembre. Interrogé par les journalistes de France 3, l’homme s’est écroulé en évoquant le décès de Ludovic qui est mort alors qu’il était assis à la terrasse d’un café.

Ames sensibles s’abstenir. Le témoignage de Chardon Boumbas est absolument bouleversant. Cet homme rend hommage à son frère, Ludo, 40 ans, mort en héros, le 13 novembre.

Ludovic Boumbas est décédé le vendredi 13 novembre dans les attentats qui ont touché Paris. Il assistait à un anniversaire et était assis à la La belle Équipe, rue de Charonne lorsque les terroristes ont ouvert le feu. Ludovic était à côté d’une amie. Il a plongé sur elle pour la protéger. Le pauvre homme a pris une balle et est décédé. Son frère Charden Boumbas pleure sa disparition. Présent à Lille, lundi 16 novembre, il a évoqué devant les caméras de France 3 Nord-pas-de-calais la mort de Ludo. Au bout de quelques minutes d’interview, l’homme s’effondre.

Vendredi je cherchais à appeler mon frère suite aux événements. Je n’arrivais pas à l’avoir au téléphone. J’ai essayé d’appeler, j’ai laissé un SMS, il n’a pas répondu, mais je ne tombais pas directement sur sa messagerie. Et le lendemain quand je suis tombé directement sur sa messagerie, les doutes se sont fait de plus en plus… précis. A 13 heures, j’ai un ami à lui, le rappeur Axiom, qui m’a annoncé que mon frère n’était plus. Il a pris une balle pour protéger une amie et est mort en héros mais j’aurais préféré que mon frère ne meurt pas et passe limite pour un lâche, il serait encore là.

Aujourd’hui, toutes les victimes ont été identifiées. Les attentats de vendredi ont causé la mort de 129 personnes.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net