Cyril Hanouna : “Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification”

Cyril Hanouna : “Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification”
Cyril Hanouna a donné une interview au Journal du dimanche après la polémique sur son canular dit homophobe. Il s'en prend à la presse.

Cyril Hanouna est en homme en colère. En effet, depuis le 18 mai il est au cœur d’une polémique qui le dit homophobe après un canular de mauvais goût. Oui mais voilà après son prime Radio baba! l’animateur n’a pas tout de suite compris ce qui l’attendait.  Il confie au Journal du Dimanche :

C’est en découvrant la presse que j’ai compris mon erreur, alors que la veille, l’équipe et moi avions quitté le plateau plutôt satisfaits : l’émission nous était apparue plutôt drôle et réussie… Vingt-quatre heures plus tard, c’est vrai, j’ai été ébranlé et j’ai immédiatement décidé de donner la parole à plusieurs associations heurtées par cette séquence.

“Les médias se sont précipités”

Aujourd’hui après plus d’une semaine dans la tourmente, il en veut beaucoup aux médias de ce lynchage.

Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe. Ces accusations sont aussi graves qu’infondées.

Accablé de toutes parts, Cyril Hanouna met en doute les allégations des membres du Refuge qui affirment qu’un jeune homosexuel a été viré de chez lui par ses parents après le canular téléphonique. Il met en lumière de

nombreuses zones d’ombres.

Et de conclure :

Nous sommes passés d’un mauvais canular pouvant justifier une polémique à un scandale qui me dépasse largement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :