Attentats de paris : Un médecin pompier raconte l’enfer du Bataclan

Attentats de paris : Un médecin pompier raconte l’enfer du Bataclan

Le médecin en chef des pompiers de Paris raconte l’horreur qu’il a vu dans l’enceinte du Bataclan le vendredi soir 13 novembre. 

C’est un témoignage poignant comme il y en a des dizaines qu’un médecin pompier a livré à LCI Soir, émission présentée par Julien Arnaud. Il s’appelle Jean-Pierre Tourtier et il est le médecin en chef des sapeurs pompiers de Paris. Vendredi 13 novembre dernier, lui et ses hommes ont vu l’horreur. Bien qu’il soit préparé aux situations difficiles, Jean-Pierre Tourtier ne se remettra jamais de ce qu’il a vu ce soir-là.

Vendredi 13 novembre donc, il était avec son équipe devant les portes du Bataclan au moment où la police française a lancé l’assaut contre les trois terroristes qui se trouvaient dans la salle de concert. Lorsque l’attaque a cessé, il a pu entrer avec ses hommes pour soigner les victimes. Ce qu’il a découvert dépasse l’entendement.

Je garderai toujours en mémoire des choses qui m’ont marquées au Bataclan. D’abord le son des portables sur les morts. Il y a des appels où vous vous apercevez qu’il y a papa et maman ou mon cœur, qui sonnaient dans le vide car les gens étaient morts.

De nombreuses scènes viennent, aujourd’hui, le hanter. Il se souvient d’un :

Couple de jeunes qui sont morts enlacés l’un de l’autre.

Au milieu de cet enfer, il a essayé tant bien que mal de secourir le plus de personnes possible mais la tâche était trop importante pour venir au secours de tous les blessés.

Tout ce qui a été fait pour sauver le plus de vies l’a été, et ceux qui sont morts l’ont été très rapidement.

Des funérailles nationales devraient avoir lieu la semaine prochaine aux Invalides à Paris.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :
Potins.net