#Paris : A 15 ans, elle crée un compte Twitter pour aider les disparus

#Paris : A 15 ans, elle crée un compte Twitter pour aider les disparus
Voir le diaporama
2 Photos
Attentats à Paris A 15 ans, elle crée un compte twitter pour aider les disparus
#Paris : A 15 ans, elle crée un compte Twitter pour aider les disparus
Attentats à Paris A 15 ans, elle crée un compte twitter pour aider les disparus

Attentats à Paris A 15 ans, elle crée un compte twitter pour aider les disparus
#Paris : A 15 ans, elle crée un compte Twitter pour aider les disparus
Attentats à Paris A 15 ans, elle crée un compte twitter pour aider les disparus

Un formidable élan de solidarité s’est organisé sur les réseaux sociaux suite aux attentats meurtriers du 13 novembre 2015. Si beaucoup relaient les demandes, d’autres oeuvrent dans l’ombre comme Clemence, 15 ans. Cette adolescente s’est levé un samedi matin avec une idée en tête : Créer un compte twitter pour venir en aide aux familles des personnes disparues.

Vous avez sans doute remarqué le compte @SOSParis1311. Ce compte twitter relaie toutes les demandes d’aide de personnes perdues. Derrière ce compte se cache une jeune adolescente de 15 ans.

Ce vendredi 13 novembre, des attaques terroristes ont endeuillé Paris. A l’heure actuelle, on dénombre plus d’une centaine de morts et 300 blessés dont certains dans un état très grave.

Certains sont sans nouvelles de leurs proches depuis ce vendredi meurtrier. La police a mis en place un numéro spécial (0800 40 60 05) mais la ligne a vite été prise d’assaut. Afin de chercher leurs proches et s’informer rapidement, beaucoup se sont alors rués sur les réseaux sociaux. Le ministère de l’Intérieur a mis en place un site spécial pour les proches des victimes. Le réseau social Facebook a mis en place un système permettant d’informer ses proches qu’on est en sécurité. Quant à Clémence, elle a crée le compte @SOSParis1311 (en référence au vendredi 13) afin de regrouper toutes les demandes de recherche de personnes disparues. Clémence reçoit en effet énormément de notifications. Elle ne se doutait pas que son initiative allait avoir un impact et prendre autant d’ampleur.

Je m’appelle Clémence, j’ai 15 ans.

Sur son profil twitter, on peut lire sur le tweet épinglé :

D’où est venu l’idée ?

L’idée m’est venue lorsque j’ai vu les nombreuses personnes dans ma TL et mon compte personnel. C’était un vrai défilé de portraits donc je me suis dit qu’il fallait organiser ça et j’ai crée ce compte.

Son compte twitter a été assailli de demandes. Difficile de se retrouver parmi toutes ces notifications. Comme elle nous l’explique, elle reçoit les signalements en privé.

D’après Clemence, la jeunesse actuelle n’est pas facile à gérer. Cette génération Y, née à l’ère du 2.0, du tout connecté, arrive à une période charnière, montée du chômage, violence… mais n’en reste pas moins passive. Cette nouvelle génération adhère à des valeurs et est capable de défendre ses idées :

Je voulais montrer que la jeunesse est là malgré la réputation de la jeunesse actuelle.

Nous lui avons demandé si son projet a porté ses fruits. La réponse est oui puisque ses tweets sont largement relayés par des nombreux internautes :

Le projet a porté ses fruits, même si les personnes qu’on me signale sont décédées.

Sa méthode pour gérer ce flux important de données :

La méthode de travail, je reçois les signalements en privé, je fais un tri des “abrutis” qui envoient des faux signalements.

Malheureusement, les fake sévissent en nombre sur la toile et Clemence avoue être parfois un peu perdue et

ne réussis pas toujours à les détecter.

Beaucoup d’internautes soutiennent sa démarche :

Beaucoup de personnes m’aident spontanément, généralement on me dit si une personne est retrouvée ou bien si c’est un fake parce que j’ai énormément du mal à voir avec mes notifications.

Clemence rencontre quelques détracteurs mais ne se laisse pas facilement impressionner :

Un hashtag a été crée pour l’occasion #RechercheParis. Les réseaux sociaux peuvent parfois faire des miracles. Nous avons recensé d’autres comptes comme celui de Clemence tels que @RechercheP, @SOSrecherche ou encore @AtaqueParis

Que pensez-vous de ce formidable élan de solidarité ? Certains pensent toutefois que Clemence recherche la gloire mais dans quel but ? Saluons plutôt son projet.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :