Zayn Malik : Son comportement lui a fait perdre son management !

Zayn Malik : Son comportement lui a fait perdre son management !
Trop c’est trop ! Sarah Stennett, l’ancienne manageuse de Zayn Malik, a décidé de ne plus collaborer avec le chanteur à cause de son tempérament.

Le chanteur Zayn Malik serait en roue libre. En effet, son management a décidé de le laisser faire sa carrière sans leur aide. Mais que s’est-il passé ? Le comportement du jeune homme en serait la raison principale.

Peiné par sa rupture avec Gigi Hadid, Zayn Malik doit désormais affronter sa rupture professionnelle avec First Access Entertainment. Ce sont nos confrères de Variety qui ont annoncé la nouvelle. La fin de leur collaboration serait due à l’attitude irrespectueuse et déplacée du chanteur. Son comportement se serait empiré depuis sa séparation avec le mannequin.

Zayn Malik : Sarah Stennett se confie !

L’interprète de Let Me, chanson écrite pour son ex, avait déjà donné du fil à retordre à son équipe de management. Ce dernier avait refusé des opportunités qui auraient pu faire la promotion de son premier album solo Mind of Mine. Il a par la suite refusé de se lancer dans une tournée à cause de ses angoisses.

Sarah Stennett, la cofondatrice de First Access Entertainment, s’est confiée :

Parfois, dans la vie, vous devez prendre des décisions extrêmement difficiles pour apporter des changements positifs à tout le monde.

Souhaiterait-elle ainsi ouvrir les yeux de son ancien protégé ?

Le journal The Sun a révélé que, depuis 2 ans, Sarah faisait son possible pour que la collaboration avec Zayn fonctionne. Cependant, Zayn « surnommé la « tête brûlée » », se serait permis de dire « des choses inadmissibles » à plusieurs reprises. Il aurait tenu des propos injurieux à l’encontre du personnel de First Access Entertainment et son attitude se serait aggravée depuis qu’il s’est séparé de Gigi Hadid en mars dernier.

On se demande comment va se passer la promotion de son deuxième album dans de telles conditions.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :