Virginie Efira inquiète que sa fille découvre ses rôles « sulfureux » ? Elle répond

Virginie Efira inquiète que sa fille découvre ses rôles « sulfureux » ? Elle répond
Virginie Efira tourne actuellement "Benedetta" sous la direction de Paul Verhoeven, un drame dans lequel elle incarne une nonne condamnée en raison de son homosexualité. Interrogée par Paris Match, la comédienne s'est confiée sur l'impact qu'un tel rôle pouvait avoir sur sa relation avec sa fille.

En quelques années, Virginie Efira s’est imposée comme l’une des actrices incontournables du paysage cinématographique français.

Si le public est habitué à la découvrir dans des comédies romantiques, l’actrice apparaît également dans des œuvres singulières et parfois extrêmement audacieuses. Elle s’est d’ailleurs récemment exprimée en toute franchise sur un rôle « osé » dans un long-métrage de Paul Verhoeven.

Une carrière qui continue de monter

Révélée au cinéma par Le Siffleur et L’amour c’est mieux à deux, Virginie Efira a très rapidement enchaîné les succès avec 20 ans d’écart, Une famille à louer ou encore Victoria. Depuis le 24 octobre, la comédienne est à l’affiche du Grand Bain, la réjouissante comédie de Gilles Lellouche portée par un casting monstrueux. Par ailleurs, elle porte cette semaine le film Un amour impossible. Dans ce drame, elle incarne une mère qui se bat pour que sa fille soit reconnue par son père. Niels Schneider, qui serait le compagnon de Virginie Efira, prête ses traits à cet homme absent.

La comédienne multiplie donc les prises de risques et cela n’est pas près de s’arrêter. L’an prochain, l’actrice de 41 ans portera Benedetta, le nouveau film de Paul Verhoeven. Après l’avoir dirigée dans Elle, le cinéaste hollandais a écrit ce nouveau rôle spécialement pour elle. Le long-métrage est l’adaptation de l’ouvrage Soeur Benedetta, entre sainte et lesbienne. Il retracera l’histoire de Benedetta Carlini, une nonne arrêtée et jugée pour son homosexualité alors qu’elle allait être béatifiée.

Virginie Efira ne s’impose aucune barrière dans sa carrière

Maman d’une petite fille de 5 ans prénommée Ali, Virginie Efira l’emmène sur ses tournages, étant donné qu’elle n’est pas encore scolarisée. Certains amis de la comédienne lui ont apparemment fait comprendre que des rôles « sulfureux » comme celui de Benedetta pourraient éventuellement causer des problèmes dans ses rapports avec son enfant. À ce sujet, l’actrice n’est absolument pas inquiète. Elle a en effet déclaré :

Je viens de faire le film de Verhoeven et on m’a dit : « Mais c’est si osé, tu n’as pas peur que ta fille blablabla ? » Oh que non ! J’aurais trouvé triste de faire un métier juste pour bien gagner ma vie.

Par ailleurs, l’actrice n’a pas manqué de fustiger le fait qu’on lui demande s’il n’était pas trop difficile d’osciller entre sa carrière et sa vie de famille. Virginie Efira a affirmé à ce sujet :

Avant, on me demandait souvent : “Vous tournez beaucoup mais du coup, votre fille ?” Comme s’il y avait forcément un choix à faire. Mais elle va bien, donc la question ne se pose pas tellement. Je n’ai jamais eu envie d’être la mère qui dira : “Je me suis sacrifiée pour toi !”

En ne se posant aucune limite et en continuant de faire des choix artistiques aussi singuliers, Virginie Efira pourrait bien devenir, à terme, une véritable icône du cinéma français.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :