Valérie Trierweiler bientôt à la rue ? François Hollande ne va plus lui payer son loyer

Valérie Trierweiler bientôt à la rue ? François Hollande ne va plus lui payer son loyer
Après leur rupture très médiatisée, François Hollande s'était toutefois engagé à payer le loyer de son ex, Valérie Trierweiler, jusqu'à la fin de son quinquennat. Cela signifie donc que sa promesse prendra bientôt fin... Autrement dit, la journaliste pourrait devoir se trouver un nouveau logement. Explications.

Le mandat présidentiel de François Hollande arrive bientôt à sa fin. Force est de constater qu’il aura été marqué par de nombreuses polémiques, notamment dans sa vie privée. Les révélations du magazine Closer sur son histoire d’amour avec Julie Gayet, sa rupture avec Valérie Trierweiler…  Autant de scandales qui ont fait couler beaucoup d’encre. A cela s’ajoute le brûlot de son ex, Merci pour ce moment, qui a égratigné un peu plus l’image du président de la République.

Pourtant, malgré les frasques de la journaliste, François Hollande a tenu sa promesse jusqu’au bout. En effet, comme le rappellent nos confrères de Closer, le chef de l’Etat s’était engagé à payer le loyer de son ex jusqu’à la fin de son mandat. En effet, le couple avait fait l’acquisition de cet appartement, situé rue Cauchy à Paris, quand il était encore ensemble. Malgré la rupture, Valérie Trierweiler n’avait pas quitté les lieux.

Le magazine Paris Match révélait également à l’époque que François Hollande s’était engagé à lui verser « une aide pour l’éducation de ses trois garçons »…  Et ce jusqu’à la fin de son mandat. Une aide qui prendra donc fin au mois de mai prochain. Valérie Trierweiler va-t-elle être contrainte de quitter les lieux ?

Déménagement en vue ?

En effet, comme le souligne également le magazine Closer, Valérie Trierweiler avait révélé dans son livre Merci pour ce moment, ne pas avoir les moyens de payer son loyer. Elle confiait notamment :

François sait que mon salaire de Paris Match ne me suffira pas pour assumer seule à la fois le loyer de notre appartement et les dépenses de mes enfants, leur logement et leurs études. Lorsque nous avions souscrit à cette location, je cumulais mes revenus de Paris-Match et ceux de la télévision. Une fois élu président, François a exigé que je renonce à la télévision.

Après avoir renoncé à la télévision, Valérie Trierweiler va-t-elle devoir renoncer à son appartement ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :