Sylvie Vartan livre les raisons de son hommage à Johnny Hallyday : « Je vois mal quelqu’un me l’interdire »…

Sylvie Vartan livre les raisons de son hommage à Johnny Hallyday : « Je vois mal quelqu’un me l’interdire »…
Ce 16 mars, Sylvie Vartan se produira au Grand Rex. Et la chanteuse prévoit un émouvant hommage à son amour de jeunesse, Johnny Hallyday.

Sylvie Vartan s’apprête à se produire sur la scène du Grand Rex, ces 16 mars et 14 avril, pour deux shows d’exception. Mais en plus d’interpréter ses plus grands tubes, la chanteuse a décidé de rendre un tendre hommage à Johnny Hallyday, son ex-mari, père de son fils David.

L’hom­mage aura lieu à la fin du show et devrait durer trente minutes. J’ai choisi les titres et les vidéos. Nos chan­sons racon­taient nos vies. « Que je t’aime » m’était desti­née, par exemple.

Racontait-elle au Figaro à la fin du mois de février dernier.

Sylvie Vartan se donne le droit d’utili­ser l’image du rockeur. Et elle s’en explique.

Johnny, c’est vingt ans de ma vie et nous avons un fils ensemble. Je garde un souve­nir magni­fique de cette période. Personne ne peut nous prendre ces moments-là. J’ai chanté avec lui toute ma vie, je vois mal quelqu’un me l’interdire.

Balançait-elle enfin, comme une pique adressée à Laeticia Hallyday.

Sylvie Vartan a « écouté son cœur »

Alors, pourquoi ressent-elle le besoin d’intégrer des images et chansons de Johnny dans son spectacle ?

J’ai écouté mon cœur tout simplement. Je ne pouvais pas imaginer une seconde alors qu’en dehors de notre amour de jeunesse et de tout ce que ça comporte, de la folie, de la passion, du feu, qui nous a animé, il y avait le feu de la scène.

Et de préciser sur franceinfo :

On a fait tellement de tournées ensemble. On a chanté ensemble, et ça, c’est un lien de plus, sur les liens affectifs, ça rapproche encore plus, et puis on aimait les mêmes musiques. C’était impensable pour moi de ne pas lui faire un petit clin d’œil.

Sylvie Vartan semble toujours très nostalgique de cette période de sa vie… Et ce qu’en pense Laeticia Hallyday, elle n’en a cure.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,