Johnny Hallyday : Pierre Rembaldi lui rend hommage en taclant ses deux aînés

Johnny Hallyday : Pierre Rembaldi lui rend hommage en taclant ses deux aînés
Un proche de Johnny Hallyday se livre et reproche aux deux aînés du Taulier de ne pas avoir été présents lors de son combat contre la maladie.

Le triste premier anniversaire de la mort de Johnny Hallyday fait se délier quelques langues. En plus de touchants hommages, certaines vérités difficiles à contenir, refont surface. Et c’est l’acteur Pierre Rembaldi, un proche Laeticia qui a longtemps côtoyé le couple, qui ouvre le bal.

Il s’est adressé directement à l’idole des jeunes sur sa page Facebook dans un très long post et accuse David Hallyday et Laura Smet d’avoir négligé leur père pendant sa maladie. Visiblement très ému, Pierre Rembaldi évoque d’abord sa première rencontre avec Johnny Hallyday lors du Festival de Cannes de 2009, puis leur amitié qui n’a cessé d’évoluer.

« Ils n’étaient pas présents durant ton combat contre cette maladie »

Il prend ensuite la défense de Laeticia et tacle David et Laura, ainsi que leurs mères respectives :

Je lis depuis 10 mois tous ces mensonges colportés par ceux qui préféreraient que vos 23 années de vie d’amour disparaissent, soient oubliées par l’Histoire à laquelle tu appartiens désormais. Leur objectif très orchestré est de manipuler l’opinion publique pour salir, humilier celle que tu as aimée et par voie de conséquence remettre en question tes volontés. (…) Sylvie et Nathalie ont pris les armes pour défendre leurs enfants respectifs. (…) Chacune dans son rôle de veuve improvisée pour l’occasion ont pris Laeticia pour cible. Le 12 février dernier, quelques jours après avoir assigné devant les tribunaux Laeticia, Jade et Joy, Laura publiait publiquement une lettre qui met le feu aux poudres.

Selon Pierre Rembaldi, les médias se seraient délectés de cette affaire judiciaire et auraient fait passer la veuve du Taulier pour une femme vénale et manipulatrice.

Tu aimais tes enfants, tous. (…) Je t’entends encore me dire à Marnes : « Mais pourquoi ils viennent maintenant ? Je vais crever c’est ça ? » La vérité, c’est qu’ils n’étaient pas présents durant ton combat contre cette maladie, qu’ils ne faisaient pas partie de ton quotidien depuis des années et qu’évidemment, en venant à ton chevet, le signal était clair : l’échéance était inéluctable. (…) Tu ne voulais pas les voir sans pouvoir mesurer combien il était important pour David et Laura de te serrer dans leurs bras. Un rendez-vous manqué naturellement puisque pour toi ce n’était que partie remise, qu’ils pouvaient bien revenir la semaine suivante. C’est ton destin qui en aura décidé autrement et non Laeticia bien sûr, qui contrairement à tous les mensonges, ne s’opposait pas à vos rencontres ?  J’en étais un des témoins. (…) En attendant ni Laura ni David, qui avait déclaré vouloir protéger ses sœurs, ne leur ont parlé depuis. La fracture est totale.

La bataille est loin d’être terminée.

Plus sur le sujet