Mais pourquoi Kim Kardashian a-t-elle rencontré Donald Trump ?

Mais pourquoi Kim Kardashian a-t-elle rencontré Donald Trump ?
Mercredi 30 mai, Kim Kardashian était à la Maison-Blanche pour rencontrer Donald Trump. Et vous ne devinerez jamais la raison...

De la télé-réalité à la Maison-Blanche. Kim Kardashian n’a pas (encore) été élue présidente des Etats-Unis, mais sa célébrité lui ouvre des portes. Elle rencontrait ce mercredi Donald Trump.

Ni auto-bronzant ni coiffure

Mais quel était donc le sujet de cette rencontre au sommet ? Écartons tout de suite les options les plus évidentes. Kim Kardashian ne venait pas lui expliquer comment bien appliquer l’auto-bronzant, régler sa coiffure ou présenter un projet de télé-réalité. Le sujet était en fait beaucoup plus sérieux. On peut même qualifier de nobles les raisons de son déplacement. Elle venait lui demander de faire libérer une femme de prison.

C’est sans doute là qu’on réalise le chemin parcouru par la business woman. Jadis cataloguée comme une véritable bimbo, elle veut désormais utiliser son aura pour la bonne cause. Dans ce cas, il s’agit d’Alice Marie Johnson. Cette femme âgée de 62 ans est en prison depuis 20 ans. Et elle a été condamnée à perpétuité. Pourquoi ? Une infraction non violente mais liée à la drogue. Le tout pour subvenir aux besoins de sa famille.

Particulièrement émue par l’histoire de cette grand-mère, Kim Kardashian a donc tenté de convaincre le président. Elle avait déjà médiatisé cette histoire sur Twitter et diffusé des pétitions. Mais, sans succès. Plus largement, elle comptait aussi provoquer un débat en vue d’une réforme sur le système carcéral. L’idée étant bien sûr que des cas aussi extrêmes ne puissent plus se reproduire.

Sur Twitter, le président américain s’est fait l’écho de ce moment en parlant d’une “super rencontre”. On ignore en revanche si la réunion aura eu des conséquences concrètes pour le changement de situation d’Alice Marie Johsnon ou pour le système américain. Barack OBama avait déjà tenté de le reformer mais s’était heurté à un Congrès républicain qui refusait d’y toucher. Officiellement Donald Trump est lui sur une ligne plus dure. Mais, Kim Kardashian a peut-être réussi à le faire changer d’avis…

Kim Kardashian a elle aussi remercié le président pour son temps et confié être optimiste pour la résolution de la situation. Bonne nouvelle en revanche, selon les informations disponibles, elle n’a pas parlé de Donald Trump comme son frère (ou son père). Après les sorties de Kanye West concernant le président américain, on pouvait craindre le pire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,