Louis Sarkozy propose la légalisation de toutes les drogues

Louis Sarkozy propose la légalisation de toutes les drogues
Louis Sarkozy a analysé dans une tribune pour le "Washington Examiner" le sujet de la répression des drogues aux Etats-Unis. Dans son article, il prône la légalisation de toutes les drogues, mesure qui aurait selon lui un impact positif sur l'économie du pays.

Dans une tribune publiée dans un magazine américain, Louis Sarkozy explique que la répression des drogues est inefficace et coûteuse.

Le fils de Nicolas Sarkozy plaide pour la légalisation des drogues afin de contrer l’échec de la politique répressive. L’une des conséquences serait, selon lui, la lutte contre la surpopulation carcérale aux Etats-Unis.

Louis Sarkozy est pour “une réflexion moderne et nouvelle sur la question de la drogue”

Dans son article pour le Washington Examiner, Louis Sarkozy estime à 50 milliards de dollars le coup de la répression des drogues aux Etats-Unis en 2016. D’après lui, cette politique profite davantage au marché noir qu’à l’économie.

Pour étayer son propos, le fils de l’ancien Président de la République fait le parallèle avec la prohibition. Il a en effet déclaré :

Pendant la prohibition, on pouvait se procurer de l’alcool facilement. Mais au lieu de s’en procurer auprès de commerces réglementés par l’État, les citoyens étaient contraints d’en acheter à des criminels et des trafiquants

Il propose donc de repenser la législation et l’organisation autour de la production et la vente de drogue. Il estime en effet que ce sont les comportements individuels liés à la consommation et jugés irresponsables qui doivent être condamnés.

Louis Sarkozy plaide pour une légalisation de toutes les drogues. Selon lui, cela permettrait notamment de lutter contre la surpopulation carcérale, en plus de l’argument économique. Il explique en effet que 16% des détenus aux Etats-Unis sont emprisonnés pour des affaires liées à la drogue.

Le jeune new-yorkais conclut ensuite :

Il est clair que ceux qui luttent contre la marijuana tentent toujours de combattre un problème du XXIe siècle avec des vaines solutions datant du XXe

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :