Jeremstar en pleine tourmente : Raquel Garrido prend sa défense

Jeremstar en pleine tourmente : Raquel Garrido prend sa défense
Dans la tourmente depuis les révélations d'Aqababe, Jeremstar se fait discret. Critiqué sur les réseaux sociaux, le blogueur peut compter sur le soutien de sa collègue dans "Les Terriens du dimanche", à savoir Raquel Garrido.

L’affaire fait beaucoup de bruit. Spécialiste de la télé-réalité, Jeremstar est dans la tourmente depuis qu’un internaute prénommé Aqababe l’a accusé de lui avoir volé un scoop. Le scoop de la discorde ? Le baiser de Shanna Kress et Adrien Laurent sur le tournage des Anges 10. Furieux, Aqababe a décidé de se venger en diffusant une vidéo intime du blogueur sur les réseaux sociaux.

Sur ladite vidéo diffusée sur Twitter, on peut voir Jeremstar se masturber. Une vidéo qui a immédiatement fait réagir les internautes. Chroniqueuse sur C8 aux côtés de Jeremstar, Raquel Garrido a tenu à apporter son soutien à son collègue. Ainsi, sur Twitter, l’ancienne porte-parole de la France insoumise a qualifié de « délit » « la diffusion d’une vidéo pornographique ».

Une prise de position qui a provoqué la colère de certains internautes.

Une polémique au-delà de la vidéo…

En effet, l’affaire est beaucoup plus complexe. Toujours selon Aqababe, un membre de l’entourage de Jeremstar, surnommé « Babybel », aurait fait des propositions sexuelles explicites à des mineurs. Pour les attirer, il leur aurait notamment promis de rencontrer le blogueur.

Dans la tourmente, Jeremstar se fait discret. Le blogueur a décidé de « suspendre son activité » sur C8 et sera donc absent du prochain numéro des Terriens du dimanche, où il est chroniqueur. Il a également annulé une séance de dédicaces qui devait avoir lieu samedi 20 janvier au magasin E. Leclerc de Pau, dans les Pyrénées-Atlantique. Nos confrères du Parisien précisent toutefois qu’il aurait d’ores et déjà porté plainte contre Aqababe.

Reste à savoir maintenant quelles seront les répercussions de cette affaire…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Potins.net