Geneviève de Fontenay : Son message incendiaire envoyé à Emmanuel Macron !

Geneviève de Fontenay : Son message incendiaire envoyé à Emmanuel Macron !
Geneviève de Fontenay n’apprécie pas du tout Emmanuel Macron. Ayant à redire quant à sa manière de faire les choses, la dame au chapeau lui a alors envoyé un message très explosif.

Geneviève de Fontenay n’est pas fan de notre Président de la République Emmanuel Macron… du moins, elle ne l’est plus. En effet, elle avait déjà déclaré à Télé-Loisirs :

C’était mon ami, mais je le déteste maintenant !

N’ayant jamais la langue dans sa poche, l’ancienne présidente du comité Miss France n’a pas hésité à envoyer un sms à celui à qui elle a tant à reprocher.

C’est Jean-Marc Morandini qui a dévoilé le contenu du message écrit par Geneviève de Fontenay. Dans celui-ci, elle reproche au compagnon de Brigitte de distribuer à tout va la légion d’honneur, dévaluant ainsi la valeur d’un tel prix honorifique.

Geneviève de Fontenay : « STOP aux remises anarchiques de la Légion d’Honneur »

En apprenant qu’Emmanuel Macron allait décorer les joueurs de l’équipe de France de la légion d’Honneur, Geneviève de Fontenay n’a pas pu contenir sa colère. Bien décidée à partager le fond de sa pensée, elle aurait envoyé ce sms au Président de la République :

Cher Président ! STOP aux remises anarchiques de la Légion d’Honneur, notamment celles que vous destinez aux footballeurs ! Quelle injure pour les trois derniers récipiendaires que vous avez célébrés aux Invalides : Simone Veil, Jean d’Ormesson et le colonel gendarme Arnaud Beltrame qui a donné sa VIE à cette femme face à ce djihadiste le couteau sous la gorge !!!! Le foot n’est qu’une usine à fric entre la FIFA et NIKE qui a fait fabriquer les maillots de ces bleus en Thaïlande par des femmes payées CINQUANTE euros par MOIS !!!! Vous avez reçu ces footeux grassement payés à l’Élysée avec la Marseillaise ! Ça suffit ! Geneviève choquée !

Pensez-vous que le principal intéressé répondra ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,