Donald Trump : L’actrice porno Stormy Daniels gagne énormément d’argent grâce à lui

Donald Trump : L’actrice porno Stormy Daniels gagne énormément d’argent grâce à lui
Stormy Daniels, l’actrice porno avec qui Donald Trump aurait trompé Mélania gagne énormément d’argent grâce à lui. Explications…

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre quand en janvier dernier, le Wall Street Journal a révélé que Donald Trump avait eu une liaison avec Stormy Daniels, une actrice porno.

De l’ombre à la lumière

L’affaire remonterait à 2006, quand Mélania Trump a accouché de Barron. La Maison Blanche a immédiatement nié les faits dans un communiqué où elle juge que ce sont :

de vieilles infos recyclées, qui ont été publiées et démenties avec véhémence avant l’élection.

Pourtant, en février, l’avocat personnel de Donal Trump, Michael Cohen, a révélé au New York Times qu’il avait bel et bien versé à Stormy Daniels – de son vrai nom Stéphanie Clifford – 130 000 $ soit 105 000 €. Une somme qui avait pour but d’acheter son silence.

Pas de silence qui tienne

Bien consciente qu’elle peut trouver son compte dans cette affaire et en tirer beaucoup d’argent, l’actrice a décidé de se confier aux journaux du monde entier, dont le Figaro. Cette dernière affirme notamment que le président Donal Trump n’a nullement signé l’accord de silence.

Depuis cette affaire, les vidéos de la star du X ont de plus en plus de succès et elle lance même de nouveaux projets avec la ferme intention rester sous les feux des projecteurs. Dernière idée en date ? Une tournée Make America Horny Again où elle parcourt les clubs de striptease d’Amérique. Un nom de tournée qui rend « hommage » au slogan de la campagne de celui qui l’a fait sortir de l’ombre.

Ron Nady, le patron du club Little Darlings de Las Vegas affirme que les tarifs de Stormy Daniels se sont envolés depuis. Il s’exprime ainsi au sujet de la blonde que :

Elle est ce qui se fait de plus chaud sur la planète

Comme quoi, tout le monde trouve son compte grâce au président des Etats-Unis.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :