Donald Trump : 3 femmes l’accusent d’agression sexuelle sur un plateau télé

Donald Trump : 3 femmes l’accusent d’agression sexuelle sur un plateau télé
Un nouveau scandale autour de Donald Trump a encore éclaté. Le président des Etats-Unis est accusé d’agression sexuelle par 3 femmes sur un plateau télé. Révélations…

Il ne se passe pas un jour où on n’entend pas parler de agissements scandaleux visant Donald Trump ou son entourage. Cette fois-ci, le milliardaire et président des USA est accusé d’agression sexuelle en direct sur un plateau télé par trois femmes.

Une tache de plus sur le tableau

La côte du président américain n’est pas au beau fixe et a encore pris un coup dur ce lundi 11 décembre. En effet, trois femmes déjà connues au moment de la campagne présidentielle pour avoir parlé du « comportement sexuel inapproprié » de Donald Trump, ont encore frappé ce lundi.

C’est lors de l’émission matinale de la chaine NBC que les trois femmes ont décidés de se faire entendre à nouveau. Ces dernières réclament qu’une enquête soit ouverte au Congrès.

Rachel Crooks, l’une des victimes sur le plateau, affirme qu’il l’aurait embrassé de force sur la bouche à l’époque où elle était réceptionniste à la Trump Tower. Elle était alors âgée de 22 ans et se sentait directement menacée raconte-t-elle.

Je demande donc que les membres du Congrès mettent de côté leur affiliation politique et enquêtent sur les comportements sexuels inappropriés de Trump.

Jessica Leeds, femme d’affaires, accuse Trump d’attouchements sexuels lors d’un voyage en avion dans les années 70.

Il avait ses mains partout, il m’embrassait et me touchait.

Samantha Holvey, la troisième victime et ancienne participante de Miss USA, pointe du doigt son comportement grossier. Cette dernière témoigne de l’époque où elle participait au concours de beauté et où le président américain dévisageait les femmes comme si elles étaient « un morceau de viande » dans les coulisses.

Comme l’on pouvait s’y attendre, un porte-parole de la Maison Blanche dément les accusations des trois femmes. Ainsi, une correspondante de la NBC rapporte à Washington sur les réseaux sociaux que :

Ce sont des accusations fausses, contestées dans la plupart des cas par des témoins directs et dont on a déjà parlé l’an dernier durant la campagne présidentielle. Le timing et l’absurdité de ces fausses déclarations, ainsi que l’écho et l’ampleur qu’elles prennent, montrent bien qu’elles sont motivées politiquement.

Un combat qui risque d’être long et douloureux pour ces trois femmes qui essaient d’avoir gain de cause face à l’homme le plus influent de la Maison Blanche.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :