Benjamin Griveaux : son appartement à Paris au cœur d’un débat

Benjamin Griveaux : son appartement à Paris au cœur d’un débat
Benjamin Griveaux n'est pas propriétaire. Mais la raison donnée à sa situation dans un premier temps était choquante.

Benjamin Griveaux est le porte-parole du gouvernement. Un poste qui lui permet de toucher un salaire décent mais qui serait encore insuffisant pour s’acheter un appartement dans la capitale. Des propos qui ont fait polémique.

Benjamin Griveaux a divisé son salaire par trois

Tout commence par une interview accordée à Brut. Benjamin Griveaux explique alors qu’il n’est pas propriétaire parce qu’il ne gagne pas assez. Son salaire de 7.900 euros bruts mensuels n’est pas suffisant « parce que le prix du mètre carré est trop cher« . Des propos qui ont bien sûr fait réagir tous ceux qui gagnent moins que lui.

Dans une interview à France Bleu, Benjamin Griveaux est donc revenu sur cette polémique.

Est-ce que j’ai dit que je ne pouvais pas être propriétaire ? C’est un choix personnel de ne pas être propriétaire. Ce n’est pas mon cas personnel qui est intéressant.

Il a précisé que le m² à Paris se vendait en moyenne à 9.000 euros. Une vraie fortune.

C’est invraisemblable. Aujourd’hui, si vous n’avez pas un apport, c’est-à-dire des parents qui vous ont donné de l’argent, allez trouver une banque qui sur un salaire, même un bon salaire, vous prête de l’argent pour acheter une surface à Paris qui vous permette de vivre avec deux enfants, c’est très compliqué.

Il a toutefois reconnu gagner très bien sa vie, même s’il a divisé par trois son salaire par rapport à ce qu’il gagnait quand il était chef d’entreprise.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !