Mort du DJ Avicii : Les détails de son suicide révélés…

Mort du DJ Avicii : Les détails de son suicide révélés…
La famille du DJ Avicii avait fait comprendre que la mort du jeune homme de 28 ans a été causée par un suicide. TMZ a depuis révélé la manière dont ce dernier s’est ôté la vie.

Le 20 avril 2018, Tim Bergling, plus connu sous le nom d’Avicii a fait ses adieux à 28 ans seulement. Si, dans un premier temps, les causes de sa mort n’avaient pas été dévoilées, la famille du jeune homme avait fini par laisser comprendre qu’il s’était suicidé dans le sultanat d’Oman alors qu’il y prenait des vacances.

Elle avait alors révélé dans un communiqué :

Notre bien-aimé Tim était un artiste, une âme fragile qui cherchait des réponses à des questions existentielles. Un perfectionniste qui a voyagé et travaillé dur, ce qui l’a conduit à un stress extrême. […] Il a vraiment lutté avec ses pensées sur le sens de la vie, la vie, le bonheur. Il ne pouvait plus continuer, il voulait trouver la paix. Tim n’était pas fait pour cette machine commerciale dans laquelle il se trouvait; c’était un garçon sensible qui aimait ses fans mais évitait les feux des projecteurs.

Depuis cette annonce, le site TMZ a révélé les circonstances de la mort du jeune homme.

Avicii se serait tranché les veines

Ce 1er mai, le site américain TMZ a fait de nouvelles révélations sur la mort d’Avicii. Ce dernier aurait utilisé un éclat de verre d’une bouteille de vin qu’il venait de casser pour s’ôter la vie. Si les sources semblent d’accord sur ce point, elles divergent quant à savoir si le jeune homme s’est tranché la jugulaire ou bien le poignet.

Celui qui avait arrêté les concerts en 2016 souffrait de dépression et d’une addiction à l’alcool qui lui avait alors causé de graves soucis de santé.

Si vous souffrez de dépression ou avez des idées suicidaires, parlez-en. Dans de telles situations, le repli sur soi, la solitude seront vos pires ennemis. Des dispositifs d’écoute anonymes existent pour vous venir en aide. N’hésitez pas à les consultez en cliquant ici.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :