Mort de Johnny Hallyday : Selon son avocat fiscaliste, la succession du chanteur « n’est pas simple »

Mort de Johnny Hallyday : Selon son avocat fiscaliste, la succession du chanteur « n’est pas simple »
Quelques jours après les funérailles de Johnny Hallyday, la question autour de la succession du chanteur se pose... Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le dossier s'annonce compliqué. Explications.

Le 11 décembre dernier, les proches de Johnny Hallyday faisaient leurs adieux au chanteur, qui est décédé des suites d’un cancer. C’est à Saint-Barth, une île chère à son coeur, que l’artiste a été enterré. Alors que les membres du clan Hallyday reprennent peu à peu le cours de leur vie, une question se pose, celle de la succession du chanteur.

Une question à laquelle a répondu l’avocat fiscaliste du chanteur, Renaud Belnet, dans les colonnes du Point. Ce dernier en est persuadé, le chanteur avait pensé à tout avant sa mort :

Contrai­re­ment à ce que l’on peut croire, Johnny était quelqu’un de très orga­nisé, de très minu­tieux. Il aimait que ses comptes soient en ordre, et je le vois mal partir sans avoir tout réglé à l’avance.

« Le dossier n’est pas simple »

Mais malgré cela, Renaud Belnet l’avoue, cette affaire s’annonce épineuse :

Le dossier n’est pas simple : une famille recomposée, des héritiers aux statuts fiscaux différents, des biens parsemés partout, un droit international et une fiscalité internationale… Les décisions du chanteur seront certainement soumises au contrôle de spécialistes fiscaux du droit privé.

Autant dire que les personnes en charge de ce dossier vont avoir du pain sur la planche…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Potins.net