Mort de Jean Rochefort : L’émouvant hommage de Mylène Farmer

Mort de Jean Rochefort : L’émouvant hommage de Mylène Farmer
Touchée par la disparition de son ami Jean Rochefort, Mylène Farmer a tenu à saluer la mémoire du comédien. Un bel hommage au cours duquel elle revient notamment sur sa rencontre avec son acteur préféré...

C’est une amitié qu’on ne soupçonnait pas. Adulée par des milliers de fans, Mylène Farmer est une fan elle aussi. En effet, la chanteuse apprécie particulièrement Jean Rochefort, qui est son acteur préféré. Elle a même pu le rencontrer en 2005, grâce à une amie commune.

Alors bien évidemment, Mylène Farmer ne cache pas son émotion face à l’annonce de la disparition du comédien. En effet, Jean Rochefort est mort dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 octobre. Depuis, les hommages se multiplient. Et c’est dans les colonnes du Point que la chanteuse a tenu elle aussi à rendre hommage à son ami.

“Vous êtes assurément une oeuvre d’art”

Ainsi, elle écrit :

Cher Jean, Chaque jour, depuis des années, je monte quelques marches et je croise votre regard : un livre, votre visage sur sa couverture, posé au milieu d’oeuvres d’art… vous êtes assurément une oeuvre d’art. Chaque jour je regarde cette autre photo sans cadre posée sur un cadre… de vos pieds… de votre bas de pantalon jaune poussin, de vos chaussettes jaune, rouge et noir avec des pois et des rayures, des chaussures noir et blanc d’une autre époque. Et c’est aussi une oeuvre d’art. Respirer votre rire est un médicament, se taire et vous écouter un voyage, entendre vos silences un pèlerinage.

Mylène Farmer se souvient également de ce jour où elle a pu enfin le rencontrer, grâce à l’une de ses amies :

Un jour, Charlotte, votre Charlotte et mon amie aussi, a réalisé un rêve, le mien, celui de vous rencontrer. Depuis ce jour je pense à vous comme on pense à un proche, à un être aimé. Depuis nous avons partagé des gâteaux, des éclats de rire, des effondrements, notre peur de la Grande Faucheuse (qui, elle, se moque bien des oeuvres d’arts…). J’ai deux lettres de votre main, mon trésor. Vos mots… que j’adore… Parce que vous êtes amoureux de l’autre, parce que vous êtes amoureux de la sincérité (celle qui n’échappe qu’aux vaniteux), vous êtes l’irrésistible. Vous êtes l’unique et l’irremplaçable. Là vous me diriez volontiers : ‘Arrêtez Mylène, vous me faites rougir !’ Mais voilà…

Et de conclure :

Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi ! Vous me manquez déjà. Vous nous manquerez, c’est ça…

Un bel hommage pour le comédien dont les obsèques seront organisées ce vendredi 13 octobre 2017. Une messe publique sera également célébrée en l’église Saint-Thomas-d’Aquin, située dans le 7e arrondissement de Paris. L’occasion pour les fans de l’acteur de lui dire adieu…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Potins.net