Miss France 2018 : Le Comité répond aux attaques de Geneviève de Fontenay !

Miss France 2018 : Le Comité répond aux attaques de Geneviève de Fontenay !
Geneviève de Fontenay avait affirmé que la gagnante Maëva Coucke, naturellement blonde, avait triché en se présentant avec une coloration. Le Comité Miss France n'a pas tardé à lui répondre.

Si Maëva Coucke faisait partie des favorites de Geneviève de Fontenay, cette dernière a tout de même eu du mal à accepter le fait qu’elle ne se soit pas présentée 100% naturelle au concours. En effet, la Miss Nord-Pas-de-Calais, n’est pas rousse mais blonde !

D’après l’ex-Présidente du Comité Miss France, une coloration capillaire est une tricherie. Comme elle l’avait expliqué sur le plateau du Morandini Live, c’est, selon elle, une concurrence déloyale face aux autres candidates… du moins, cela aurait été considéré comme tel à son époque :

A mon époque, elle n’aurait pas pu concourir avec sa fausse couleur de cheveux. Si elle est blonde et qu’elle est rousse, c’est une tricherie par rapport aux autres.

Le Comité Miss France sort du silence

C’est dans les colonnes du Parisien que le Comité Miss France est revenu sur les attaques de Geneviève de Fontenay :

De nombreuses choses ont alors changé pour adapter le concours à l’air du temps. Il était normal que le règlement évolue, tout en gardant les valeurs fondamentales du concours. Une jeune fille d’aujourd’hui n’est pas la même qu’en 1981.

La taille réglementaire pour pouvoir participer au concours est également passée de 1m72 à 1m70. Le Comité ne s’est pas arrêté là. Il en a profité pour rappeler à Geneviève de Fontenay que, même lorsqu’elle était en charge de la cérémonie, les candidates ne se gênaient pas pour aller à l’encontre du règlement.

De toute façon, même à l’époque de Geneviève, de nombreuses candidates se faisaient des balayages, et se mettaient en contradiction avec le règlement.

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,