Maude (Les Anges 5) explique pourquoi elle a été en burn-out après l’émission !

Maude (Les Anges 5) explique pourquoi elle a été en burn-out après l’émission !
C’est au cours d’une interview accordée à Sam Zirah que Maude a expliqué pourquoi elle avait disparu de la circulation depuis trois ans. Voici les raisons…

C’est dans la saison 5 des  Anges de la télé-réalité que Maude a été révélée. Grace à l’énorme buzz autour de Nabilla Benattia cette saison, elle a pu bénéficier d’une surexposition à son tour.

Elle avait d’ailleurs réussi à réaliser son rêve : enregistrer un titre. Et quel titre ! Love is what you make of it s’est hissé à la première place des ventes sur iTunes. Puis très vite, la jeune femme s’est replongée dans le travail en sortant deux albums d’affilés. Un peu trop rapide pour Maude ? Peut-être. Nous rajoutons qu’elle a également à son actif pas moins d’une dizaine de clips. En si peu de temps, le rythme était clairement intense pour l’ex-candidate de télé-réalité.

Quand tu te dis ‘Pourquoi je ne suis pas pleinement heureuse avec tout ce que j’ai ?’ là tu te dis qu’il y a un problème. Pourquoi je fais le métier que j’ai toujours voulu faire mais que ça ne me comble pas ?

UN RETOUR SUR SCENE PROCHAINEMENT ?

Afin de trouver les réponses à ses nombreuses questions, Maude a décidé de mettre sa carrière entre parenthèses durant pas moins de trois années. En prenant beaucoup de recul, Maude a compris que cette déprime était surtout liée à son changement de vie radical. Suite à sa participation à l’émission de NRJ12, Maude a été contrainte de quitter le cocon familial dans le sud pour un appartement Parisien.

Une situation qu’elle a très mal vécue, sans aucun repère, la jeune femme a dû apprendre à se reconstruire. Heureusement, à la fin de la vidéo, elle affirme aller beaucoup mieux aujourd’hui. Qui sait, peut-être la reverrons-nous prochainement sur scène.

C’est tout ce que nous lui souhaitons.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article : ,
Potins.net