Marion Cotillard se livre sur son adolescence sombre : « J’ai perdu pied »

Marion Cotillard se livre sur son adolescence sombre : « J’ai perdu pied »
L'adolescence peut être une période troublante de remise en question permanente. Marion Cotillard en a elle-même fait les frais et s'est livrée sur son passé difficile avec beaucoup d'émotion.

Sa carrière d’actrice lui a ouvert les portes du cinéma américain, notamment avec ses rôles dans Inception ou Alliés. Mais malgré son statut de star internationale, Marion Cotillard est une femme comme les autres, avec ses fêlures et ses mystères. Et si aujourd’hui tout semble lui sourire, cela n’a pas toujours été aussi évident pour la femme de Guillaume Canet.

Marion Cotillard et son adolescence tourmentée

Alors qu’elle est actuellement présente au Festival de Cannes pour présenter son nouveau film, Les Fantômes d’Ismaël, la comédienne s’est livrée comme jamais au magazine Paris Match.  À l’instar de Charlotte Gainsbourg, à laquelle elle donne la réplique, elle revient sur ses jeunes années. La maman comblée et la femme sensuelle qu’elle est devenue a dû faire face à des périodes plutôt sombres :

Je n’ai jamais manqué d’amour dans mon enfance. Mais ça ne m’a pas empêchée à l’adolescence, de perdre pied et de plonger dans une vraie incompréhension du monde. Ce sont mes parents qui par leur respect, leur compréhension et leur confiance m’ont donné toutes les armes pour me permettre d’avancer vers quelque chose de plus lumineux.

Confie Marion Cotillard tout en évoquant une « peur de l’abandon » tenace. Comme quoi, être célèbre et aimé(e) par des millions de fans ne suffit pas toujours à calmer certaines craintes.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Hashtag(s) liés à cet article : ,