Maitre Gims: son producteur porte plainte contre lui

Maitre Gims: son producteur porte plainte contre lui
Voir le diaporama
1 Photos
Maitre Gims: son producteur porte plainte contre lui

Closer mène l'enquête. Ce 25 mai, le producteur du label Wati B, de la Sexion d'Assaut et des carrières de Gims et Black M a porté plainte contre l'un de ses poulains. Il s'agit de Gandhi Djunai alias Maître Gims qui aurait grâce à ses précédents albums gagné une somme d'argent considérable mais mal utilisé ...

Les chefs d’inculpations sont les suivants : faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie. Les relations entre Maître Gims et son producteur ne sont pas au beau fixe. Le manager de la star a porté des accusations graves. Elles ont été consulté et divulgué par les journalistes de Closer.

En 2016, le chanteur touche près de trois millions d’euros. Il devient ainsi l’artiste francophone, le mieux payé en France et dépasse même la défunte star du rock ; Johnny Hallyday.

Des finances officieuses ?

Le rappeur profite alors de sa notoriété et de son argent pour financer son propre label et ses propres partenariats. Inquiétée de la tournure de la situation, le patron de Wati B revendique alors ses droits en tant que producteur à l’origine de son succès.

Et pour cause, Maître Gims voudrait rompre son contrat avec ce dernier et utiliser son argent comme il le souhaite. Le producteur précisera d’ailleurs à la  rédaction de Closer que la star préfère s’assurer un bon train de vie luxueux plutôt que d’investir dans l’industrie musicale.

En bon Sherlock, la magazine a pu avoir accès au constat rédigé par un huissier en 2017 attestant que le rappeur possédait nombres de biens onéreux. A son actif, il compte déjà une Bugatti Chrion de deux millions d’euros et une villa démesurée à Marrakech de plusieurs centaines de milliers d’euros, etc…

Jalousie, litiges financiers ou véritable escroquerie ? Affaire à suivre !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :