Magloire victime de grossophobie : En larmes, il revient sur son calvaire quotidien

Invité à s’exprimer sur la radio Voltage, Magloire, ému, est revenu sur les attaques grossophobes qu’il voit autour de lui et qu’il subit quotidiennement.

D’origine Togolaise et homosexuel, Magloire serait pourtant bien plus visé par des attaques sur son poids que sur ses origines ou son orientation sexuelle. C’est du moins ce qu’il a affirmé à la radio Voltage.

Les gros existent et ils subissent un véritable racisme. Je commence à en avoir largement ras-le-bol.

Magloire a partagé une anecdote bien triste sur une « blague » très déplacée dont il a été victime.

Je me retrouve à me faire insulter parce que je suis gros. […] « Ah bah dis-donc t’as bouffé le chien toi ! » J’ai entendu ça dans le hall d’une radio il y a trois jours. […] Il n’a pas dit ça méchamment mais c’est très très violent quand on est gros.

Il a ajouté :

Si tu es gros, tu es un con qui passe sa vie dans le canapé à bouffer des chips et ça ça suffit. Stop !

Emu, Magloire craque !

Magloire a partagé l’histoire de sa nièce qui vit tellement mal le fait de ne pas faire partie des canons de beauté modernes qu’elle n’ose plus aller au collège. Mais ce n’est pas la seule histoire qu’avait à partager Magloire sur le sujet. Il a raconté l’histoire d’une femme qui n’accompagne plus ses enfants à l’école :

Ses enfants ont honte et les autres mères la regardent de travers parce qu’elle est grosse ! Au secours.

En larmes, Magloire peine à terminer son discours avant de pousser un énorme coup de gueule :

J’en ai marre, il faut que ça s’arrête ! […] Je suis gros oui, et alors ?

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :