Lolita Séchan : Son clin d’œil émouvant et drôle à son père Renaud

Lolita Séchan : Son clin d’œil émouvant et drôle à son père Renaud
Voir le diaporama
1 Photos
Lolita Séchan pense à son papa, le chanteur Renaud : Son clin d’œil émouvant et drôle
Lolita Séchan : Son clin d’œil émouvant et drôle à son père Renaud
Lolita Séchan pense à son papa, le chanteur Renaud : Son clin d’œil émouvant et drôle

Lolita Séchan, la fille de Renaud, ne manque pas d’humour. Et elle s’en sert pour tenter de remonter le moral du chanteur.

Renaud connaît des instants très difficiles. Après avoir perdu son frère aîné au début du mois de janvier, victime d’un AVC massif, le chanteur français a également enterré sa mère, quelques jours plus tard.

Tout comme moi, Renaud est brisé par le chagrin. Mais il ne sombrera pas.

Confiait alors son frère jumeau Thierry au magazine Ici Paris.

Au plus mal, l’interprète de Mistral gagnant peut tout de même compter sur sa fille, Lolita Séchan. Celle-ci tente d’ailleurs de lui redonner le sourire.

Renaud soutenu par sa fille Lolita Séchan

La jeune femme de 38 ans, autrice de livres pour enfants, s’est retrouvée face à une scène de la vie quotidienne qui lui a justement rappelé les fameuses paroles du tube de son père.

Dans sa story Instagram, l’ex-épouse de Renan Luce, a ainsi pris en photo deux bancs individuels sur lesquels elle est tombée, en pleine rue.

A m’asseoir sur un banc cinq minutes avec…

Ecrit donc Lolita Séchan avant de se raviser.

Ah nan, pardon, les bancs d’aujourd’hui, c’est chacun pour sa gueule

Quoi qu’il en soit, dans la famille Séchan, on se sert les coudes. Renaud est plutôt bien entouré !

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
1 commentaire
  1. « Célèbre chanson » certes que « Mistral gagnant », mais c’est le temps qui l’a rendue populaire ! A l’époque où elle est sortie en single (A l’époque, c’était des 45 tours), à l’automne 1986, elle a été beaucoup diffusée en radios, mais n’a, bizarrement, jamais été classée au Top 50 !

Chante comme si personne ne t'entendait !