Licenciement de Nicolas Canteloup : Il obtient gain de cause !

Licenciement de Nicolas Canteloup : Il obtient gain de cause !
Il y a cinq ans, Nicolas Canteloup était brutalement licencié par les Guignols de l'Info pour faute grave. L'humoriste n'a pas lâché l'affaire, et vient d'obtenir gain de cause. On vous explique tout !

Vous l’ignorez peut-être, mais Nico­las Cante­loup a longtemps été un pilier de l’émis­sion Les Guignols de l’info. Il a enchaîné seize CDD dans l’entreprise, avant de se faire licencier du jour au lendemain pour faute grave. Les raisons invoquées ? Il privilégiait son émission Après le 20h, c’est Cante­loup, diffusée sur TF1. L’affaire remonte à déjà cinq ans, en septembre 2011.

Nico­las Cante­loup a toujours considéré son licenciement comme abusif, et a traîné ses anciens patrons en justice. IL voulait surtout toucher des indemnités pour la requalification de ses contrats en CDI… Et finalement, il a eu gain de cause très récemment.

La fin d’une bataille juridique

Le combat fut long pour Nico­las Cante­loup qui est passé aux Prud’hommes, puis à la Cour d’Ap­pel de Versailles et enfin à la Cour de cassa­tion. Mais il a eu raison de persister puisqu’il a gagné ! En effet, Nulle Part Ailleurs Production a été condamnée à lui payer 22 000 euros d’indem­nité de requa­li­fi­ca­tion et 150 000 euros pour licen­cie­ment sans cause réelle et sérieuse, ainsi que 48 250 euros d’indem­nité compen­sa­trice de préavis et 4 825 euros au titre des congés payés. Ce qui représente tout de même un total de 287 000 euros.

Et oui, Nico­las Cante­loup a remporté son combat, et doit être sacrément content. Que pensez-vous de la décision de la justice française ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :