Laurent Delahousse au bout du rouleau : Mots doux et petites culottes !

Laurent Delahousse au bout du rouleau : Mots doux et petites culottes !

Laurent Delahousse, le beau gosse de France Télévision, a un succès populaire auprès des téléspectatrices. Son charme ne laisse pas insensible et certaines fans se montreraient particulièrement trop entreprenantes. L’animateur serait excédé par ces manifestations d’affection un peu trop osées de certaines fans. Un trop plein d’affection qui se rapprocherait du harcèlement.

Côté carrière, Laurent Delahousse est un journaliste, animateur de télévision et également réalisateur de documentaires français. Depuis février 2007, il présente les journaux de 13 heures et de 20 heures du weekend sur France 2. Tout lui réussit. Mais il n’arrive plus à gérer sa popularité.

Le présentateur de France 2 recevrait des courriers enflammés et même des petites culottes ! Une situation aujourd’hui gênante qu’il n’arrive plus à supporter.

A 44 ans, le célèbre journaliste est tellement populaire que des dizaines de lettres de téléspectatrices lui parviennent chaque jour sur son bureau, certaines lettres sont très hard et frôlent l’indécence.

France Dimanche rapporte que certaines missives fougueuses et enflammées contiennent des sous-vêtements. La situation est devenue tellement pénible que l’assistante de Laurent Delahousse est désormais priée de trier le courrier avant de lui transmettre.

Laurent Delahousse est mal à l’aise devant certaines fans hystériques qui l’attendent devant France Télévision après chacun de ses JT. Une vraie star ! La rançon du succès est parfois un lourd fardeau à porter. Laurent Delahousse est au bout du rouleau voire agacé.
Ces débordements d’affection ne sont pas prêts de s’arrêter.

Laurent Delahousse devrait s’estimer heureux de ne pas avoir le même accueil auquel avait eu droit Claire Chazal à la sortie de son JT en juillet 2013, un seau rempli d’excréments.

Courage cher Laurent, la gloire se mérite et se paie !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :