Laeticia Hallyday : Sa vie depuis la disparition de Johnny

Laeticia Hallyday : Sa vie depuis la disparition de Johnny
La bataille autour de l’héritage de Johnny se poursuit. Dans ce climat tendu, Laeticia Hallyday tente de réapprendre à vivre sans son mari.

Six mois après la disparition de Johnny Hallyday, le conflit qui oppose Laeticia Hallyday à ses deux beaux enfants continue. Alors que tout espoir de réconciliation semble perdu, la veuve de Johnny tente chaque jour d’apprendre à vivre sans lui. Un combat de tous les jours sur lequel reviennent ses proches dans un documentaire intitulé : Johnny-Laeticia : à la vie à la mort.

 Disparition de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. Après des mois de lutte, le rockeur a finalement succombé à un cancer des poumons. La nouvelle tombe au beau milieu de la nuit. Dans un long communiqué envoyé à l’AFP, Laeticia Hallyday écrit :

J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité.

La France se réveille sous le choc et la disparition du rockeur laisse place à de multiples hommages. Personnalités et proches se succèdent pour saluer la mémoire de l’idole des jeunes. Le 9 décembre, 700 bikers accompagnent la dépouille du chanteur jusqu’à l’église de la Madeleine où, un par un, ses amis lui disent au revoir. Après cet hommage populaire, la dépouille du rockeur est rapatriée sur l’île de St-Barth pour être inhumée en toute intimité au cimetière de Lorient. Après 22 ans de vie commune, Laeticia Hallyday, bouleversée, dit adieu à Johnny avant de se réfugier dans sa villa. Recluse, elle tente alors de ne pas sombrer.

Bataille judiciaire

Le deuil a été de courte durée. Quelques semaines seulement après la disparition du rockeur, l’ouverture de son testament provoque un véritable raz-de-marée. Seule héritière testamentaire, Laeticia se retrouve rapidement au tribunal face aux deux enfants aînés du rockeur. Au travers de déclarations interposées et de révélations de proches, les deux parties se livrent une guerre judiciaire et médiatique sans merci. Près de 6 mois après le décès de l’artiste, le conflit qui divise le clan Hallyday se poursuit. Si un premier volet judiciaire a permis de trancher sur la question des biens immobiliers du rockeur et sur le droit de regard sur son album posthume, le tribunal doit encore se pencher sur la validité du testament en lui-même. Pour l’heure, tout espoir de réconciliation semble perdu.

La vie sans Johnny

C’est dans ce climat tendu que Laeticia Hallyday tente de vivre son deuil. Accusée d’avoir manipulé le chanteur, Laeticia Hallyday s’est retrouvée acculée de toute part. Face au conflit qui l’oppose à David Hallyday et Laura Smet, de nombreuses personnalités ont décidé de prendre position. Plus isolée que jamais, la veuve de Johnny n’a pu compter que sur très peu de soutiens à contrario des deux ainés du chanteur. Sous le feu des projecteurs, c’est la famille Boudou au complet qui a été victime de vives critiques.

Heureusement, Laeticia Hallyday a tout de même pu compter sur certains proches à l’image d’Hélène Darroze ou encore de Sebastian Farran. Ce lundi 11 juin, dans un documentaire diffusé par BFMTV, ils sont tous venus témoigner des difficultés qu’elle rencontre pour surmonter l’absence de Johnny Hallyday. Pierre Rambaldi, un ami du couple explique :  «  Johnny lui manque à chaque seconde. Il est partout. Sur tous les murs, à tous les endroits de sa vie » avant d’ajouter :

C’est l’année de toutes les premières fois sans. Elle vit tous ces moments-là. Elles ont à traverser déjà deux anniversaires où il n’est pas là .

Dans un second extrait, Sebastien Farran, qui avait notamment appuyé la nomination de Laeticia en tant que directrice artistique, revient sur le rôle qu’elle occupait auprès de Johnny :

Je trouvais en plus que ça lui donnait une place. Ce n’était plus Laeticia que l’on imaginait uniquement en mère de famille. C’est le premier soldat de Johnny. C’est la reine. Johnny étant évidemment un roi.

Plus loin, l’ex manageur de Johnny ajoute :

C’est difficile d’être la femme d’une personnalité aussi connue, aussi importante et aussi aimée. Parce que par définition, quand il s’en va, il y a 80% des gens qui s’en vont aussi.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,