Laeticia Hallyday répond aux attaques de Nathalie Baye : « J’ai été très présente pour Laura »

Laeticia Hallyday répond aux attaques de Nathalie Baye : « J’ai été très présente pour Laura »
Dans une lettre envoyée au Figaro, Nathalie Baye avait déclaré que David Hallyday et Laura Smet étaient les bêtes noires de Laeticia Hallyday. Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir la veuve de Johnny, qui répond aujourd'hui à la comédienne.

C’est dans les colonnes du Point que Laeticia Hallyday a décidé de sortir de son silence. Quatre mois après la mort de Johnny Hallyday, la veuve du rockeur règle ses comptes… notamment avec David Hallyday et Laura Smet qui ont décidé de contester le testament de leur père.

Aujourd’hui, Laeticia Hallyday ne comprend pas l’attitude des aînés du chanteur. Et pour cause : elle assure n’avoir « jamais eu ces rapports avec eux », bien au contraire. Ainsi, elle explique :

J’ai donné beaucoup d’amour aux premiers enfants de mon mari. Beaucoup de bienveillance, beaucoup de compréhension. Et, quand ils avaient besoin de quelque chose de leur père, ils passaient souvent par moi. C’est vrai aussi pour Nathalie [Baye]. Quand Laura avait besoin d’argent.

Une pique dirigée à la comédienne qui dans une lettre envoyée au Figaro avait déclaré que David et Laura étaient « les bêtes noires de leur belle-mère ». Des propos qui ont blessé la principale concernée, qui confie :

Pour moi, ç’a a été dur de voir les déclarations de Nathalie. J’avais un rapport très intime, complice avec elle.

Et d’ajouter :

Avec le temps, nous nous sommes rapprochées. Notamment à propos de Laura, qui a eu une adolescence très violente. Elle a fait des bêtises, insinués des choses. Il y a eu plusieurs fois des tentatives de nous monter les uns contre les autres. Nathalie m’écrivait dans le dos de sa fille. C’a été très dur à vivre pour mon mari. Il en pleurait parfois.

« On peut me dire tout ce qu’on veut, mais pas ça »

Des « bêtises » qui pour Laeticia Hallyday étaient un moyen pour Laura Smet d’attirer l’attention de son père. Malgré les conflits, elle assure avoir tout fait pour aider la jeune femme :

J’ai été très présente pour elle. Je suis allée la voir tous les jours quand elle à l’hôpital Saint-Anne, avec un panier, du thé, des petits gâteaux. C’est moi qui suis allée la chercher au poste de police ou encore retrouver un sac qu’elle avait laissé dans une boîte de nuit. Cela a créé une proximité avec Nathalie.

Autant dire que cette attaque de Nathalie Baye ne passe pas.

Et de conclure :

On peut me dire tout ce qu’on veut, mais pas ça.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,