Laeticia Hallyday et ses filles : Elles deviennent des marques déposées sans leur accord !

Laeticia Hallyday et ses filles : Elles deviennent des marques déposées sans leur accord !
Décidément, le sort s'acharne contre Laeticia Hallyday. Toujours en pleine débâcle judiciaire autour de l'héritage de Johnny, la veuve du Taulier doit maintenant faire face à un détournement d'identité.

Laeticia Hallyday s’apprête à faire son retour sur le sol français. Elle aura alors beaucoup à faire. En plus de la promotion du dernier album de Johnny, Mon pays c’est l’amour, la veuve du rockeur devra à nouveau défendre ses intérêts et ceux de ses filles. Elle s’opposera cette fois-ci à un nouvel adversaire inattendu.

Laeticia Hallyday : Son nom et ceux de ses filles déposés par un inconnu

Thibault de Saint-Rapt est domicilié à Cavaillon, dans le Vaucluse. Ce particulier aurait déposé les noms de la veuve et de ses deux filles auprès de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle). Selon les informations du site Capital, cela a été fait le 1er avril dernier.  Cette manœuvre a été totalement validée par l’institut malgré l’opposition des avocats de Laeticia Hallyday.

La succession du défunt rockeur étant toujours en cours, personne n’a alors pris soin à défendre les intérêts de la marque Hallyday. Les querelles judiciaires autour de l’héritage de Johnny profitent donc à cet homme. Ce dernier peut dorénavant exploiter les noms de Laeticia, Jade et Joy Hallyday sur différents supports.

En attendant la prochaine audience californienne concernant le trust du rockeur qui a été repoussée, Laeticia Hallyday doit donc à nouveau se battre. Toujours selon Capital, la veuve du Taulier dispose de différents types de recours contre l’exploitation de son nom.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :