Laeticia Hallyday « asphyxiée financièrement » ? Nouvelles révélations sur son patrimoine

Laeticia Hallyday « asphyxiée financièrement » ? Nouvelles révélations sur son patrimoine
Il se murmure que Laeticia Hallyday rencontrerait des difficultés financières... Mais c'était sans compter sur les révélations du Figaro, qui dévoile de nouveaux éléments sur le patrimoine personnel de la veuve du rockeur.

Laeticia Hallyday est-elle « asphyxiée financièrement » ? C’est ce qu’avait déclaré son avocat lors de la deuxième audience autour de l’héritage de Johnny Hallyday. Et pour cause, alors qu’ils contestent le testament de leur père, Laura Smet et David Hallyday ont notamment demandé le gel de son patrimoine. Ainsi, le tribunal de Nanterre a répondu favorablement à leur requête, vendredi 13 avril, gelant les biens immobiliers français du défunt rockeur. Une décision qui ne devrait cependant pas inquiéter Laeticia Hallyday.

En effet, nos confrères du Figaro dévoilent dans leurs colonnes une enquête consacrée au patrimoine personnel de la veuve du rockeur. Une information qui était restée secrète jusqu’à présent, et que le quotidien a pu révéler après avoir consulté des documents officiels américains. Ainsi, on découvre que le patrimoine immobilier de Laeticia Hallyday s’élève à 28 millions d’euros.

Patrimoine de Laeticia Hallyday : De quoi est-il constitué ?

Nos confrères du Figaro rapportent notamment que la veuve du rockeur possède 49% de la villa du couple à Los Angeles, ainsi que 49% d’une maison située à Santa Monica. Des parts immobilières qui ont été placées le 27 janvier 2017 dans un trust, le fonds LMS (Laeticia Marie Smet). Ce dernier a été créé 2014, soit l’année où Johnny Hallyday a rédigé son testament américain, que contestent aujourd’hui ses aînés. A cela s’ajoute sa part de leur demeure de Marnes-Marnes-la-Coquette.

Toujours selon les indiscrétions du journal, Laeticia Hallyday serait également à la tête d’une PME baptisée Born Rocker Music Inc. A noter que c’est cette société qui aurait touché l’avance versée par la maison de disques de Johnny Hallyday pour son album posthume. Cependant, la loi américaine n’autorise pas à dévoiler les recettes de la société.

Une chose est sûre en revanche, la petite entreprise de Laeticia Hallyday ne semble pas connaître la crise.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :